ARDHD : l'actualité en continu : Djibouti et la Corne de l'Afrique
 
 
la défense des droits de l'homme à Djibouti

 


05/12/08 (B477) La situation alimentaire et sanitaire des populations somaliennes et éthiopiennes a dépassé le niveau critique et l'année prochaine s'annonce encore plus catastrophique. (3 articles en Français et en Anglais)

___________________________ 3 BBC (En Anglais)

La Somalie au bord de la famine totale. //Somalia nearing a 'total famine'


More than half the population is dependent on food aid in Somalia

Somalia is in danger of descending into famine while the world's attention is focused on the problem of piracy off its coast, the Red Cross has warned.

BBC Africa analyst Martin Plaut says agencies like the International Committee of the Red Cross are very wary about using words like famine.

The ICRC's Alexandre Liebeskind said the violence had made it almost impossible for aid agencies to operate.

About half of Somalia's population is dependent on food aid.

Drought, floods and nearly two decades of conflict have driven many into destitution.

Alexandre Liebeskind, head of the ICRC in East Africa, says families are now eating their most prized possessions: the camels and goats of reproductive age.

It is a sign of increasing desperation, he says.

He compared the situation to the last great famine of 1992 when hundreds of thousands died.

Yet the fighting between insurgents, the government and the Ethiopian forces in the country mean aid agencies are finding it all but impossible to work on the ground.

Most international humanitarian staff have had to leave and even Somali staff are finding it difficult to operate, at a time when the situation is increasingly critical, Mr Liebeskind says

The Red Cross is calling for the country's borders to be opened, and for people to be allowed to cross and escape what appears to be a looming disaster.

There have been nearly 100 pirate attacks in Somalian waters this year, despite the presence of several foreign warships.

___________________________ 2 - Casafree (Ma) avec Panapress

Crise alimentaire : La famine risque de se prolonger en 2009 en Ethiopie


La famine risque de se prolonger en 2009 en Ethiopie suite aux mauvaises récoltes de cette année, aggravées par les récentes inondations dans les principales régions agricoles du pays et la hausse des prix des céréales, selon les agences humanitaires des Nations unies.

Ces dernières opérant dans différentes régions de l'Ethiopie ont déclaré mercredi que plusieurs régions, notamment la région Oromiya, la région du Sud-Tigray et du Tigray oriental, dans le nord du pays et la région Amhara, dans le centre de l'Ethiopie, avaient enregistré de mauvaises récoltes.

On estime que près de 25 429 personnes dans ces régions, particulièrement celles très affectées par les inondations, ont désespérément besoin d'aide.

Selon les agences humanitaires, près de 360 tonnes d'aide alimentaire ont été acheminées d'urgence dans les régions affectées.

Les agences onusiennes, dont le Programme alimentaire mondial (PAM), l'Organisation mondiale de la santé (OMS), et l'Unité de coordination de nutrition d'urgence (ENCU), ont insisté sur la nécessité d'accroître le financement des interventions humanitaires en Ethiopie.

D'après les estimations, le pays fait face à une famine sévère et les cas de malnutrition sont en hausse.

Au moins 2103 enfants souffriraient sévèrement de la malnutrition sur l'ensemble des cinq régions affectées par la famine et la dernière crise humanitaire sur le terrain.

Bien que d'après les agences humanitaires, les interventions du gouvernement durant ces derniers mois aient aidé à rétablir un minimum de stabilité dans les régions affectées, la famine risque de continuer.

L'information diffusée par le Bureau de coordination des affaires humanitaires des Nations unies (UNOCHA) précise que la distribution de vivres financée par le gouvernement dans la région a permis de stabiliser le prix du blé et des autres céréales, mais les prix restent encore élevés.

"Les indicateurs de sécurité alimentaire tels que l'état d'engraissement des animaux et la production animalière s'améliorent dans les zones pastorales et agro-pastorales. Néanmoins, la reprise des ménages dans ces régions, notamment les régions d'Oromiya et Somali, Afar et Omo-sud prendra du temps car les ménages les plus affectées par la sécheresse ont perdu des proportions importantes de leurs cheptels durant les huit années de sécheresse en 2008", d'après le Programme alimentaire mondial (PAM).

Dans les régions agricoles telles que Ouest Haraghe et Est Hararghe, à Oromiya, Tigrau Est et Tigray sud, et les zones de Wag Humra North/sud Wello et Shewa nord, l'insécurité alimentaire continue de s'aggraver du fait de l'échec des récoltes.

"Les fortes pluies hors-saison d'octobre et de novembre ont détruit les récoltes d'après les informations préliminaires obtenues sur le terrain, ce qui affectera davantage la reprise des ménages de l'insécurité alimentaire actuelle", a déploré UNOCHA.


_ 1 - Conférence du coordonateur ONU pour l'action humanitaire en Somalie.

CONFÉRENCE DE PRESSE DE MARK BOWDEN, COORDONNATEUR DE L’ACTION HUMANITAIRE POUR LA SOMALIE

« La situation en Somalie est la deuxième plus grande crise humanitaire dans le monde et l’une des plus difficiles à traiter », a déclaré cet après-midi Mark Bowden, le Coordonnateur de l’action humanitaire pour la Somalie, au cours d’une conférence de presse au Siège des Nations Unies à New York. Selon lui, cette année sera déterminante pour ce pays guetté par une grande misère.

Hier à Nairobi, le Processus d'appel consolidé (CAP, en anglais) a été lancé pour recueillir 900 millions de dollars, a-t-il indiqué. Le montant élevé de cet appel de fonds est dû à une augmentation de 77% du nombre de personnes qui ont besoin d’une aide humanitaire.

« La crise dans le pays, qui dure depuis 17 ans, a atteint son stade le plus critique », a averti le Coordonnateur de l’action humanitaire pour la Somalie. Après trois ans de sécheresse, la population a perdu une grande partie de ses possessions et le taux de malnutrition est en augmentation dans de nombreuses régions.

L’année dernière, a ajouté Mark Bowden, les opérations de secours et la distribution d’une aide alimentaire à 3,2 millions de personnes dans le besoin ont pu continuer. De nouveaux centres pour l’alimentation ont été ouverts. Cette année, les déplacements de personnes de plus en plus nombreux aggravent la crise, a-t-il remarqué. On compte actuellement plus d’un million de personnes déplacées, ce chiffre augmentant chaque semaine.

« La crise doit donc être gérée de façon plus efficace que l’année dernière », a affirmé Mark Bowden. Après les années de sécheresse, la population risque de ne plus pouvoir satisfaire les besoins essentiels mêmes pour survivre. Dans ces circonstances difficiles, a-t-il noté, les organismes de l’ONU arrivent à conduire leurs opérations grâce à des moyens novateurs qui leur permettent d’apporter l’aide nécessaire.

Sur la question de la piraterie, Mark Bowden a indiqué que, pour le moment, grâce aux escortes navales, elle n’a pas affecté l’acheminement de l’aide alimentaire. Mais, la piraterie pèse plutôt en termes des problèmes qui pourraient se poser pour l’assistance dans son ensemble en cas de débâcle politique au Puntland.

Suite à la question d’un journaliste sur l’action de l’ONU face aux problèmes de déversements de déchets toxiques et de la pêche illégale qui facilitent le recrutement par les pirates, le Coordonnateur humanitaire a dit que les Nations Unies font tout pour apporter une réponse, a ajouté Mark Bowden.

L’Organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO) travaille à l’amélioration de l’industrie de la pêche, a-t-il précisé. Le Coordonnateur a aussi indiqué qu’une conférence allait se tenir à Nairobi, les 10 et 11 décembre, sur les questions de piraterie, qui doit notamment aborder celles des déchets toxiques. Nous ne savons pas qui est responsable de ces déchets mais, en 2005, aucune preuve de contamination n’a été trouvée, selon l’étude de l’OMS, de l’ONU et de la FAO.

En réponse à des questions sur les effets des troubles politiques sur les opérations humanitaires, Mark Bowden a indiqué que tant le Gouvernement que l’opposition avaient davantage conscience de la nécessité de protéger la population. Si un certain nombre d’individus et de groupes continuent à entraver les activités du personnel humanitaire, en bloquant les routes ou par des actions plus agressives, le processus de paix de Djibouti permet d’améliorer la situation. Le Bureau de la coordination des affaires humanitaires (OCHA) a négocié avec toutes les parties sur le terrain pour que l’aide soit fournie dans les meilleurs délais et que le passage soit libre pour les convois.

Le Coordonnateur humanitaire a aussi rappelé le nombre très important de personnes en Somalie qui migrent dans les pays du golfe et notamment au Yémen, migration « mixte » puisque s’ajoutent aux Somaliens des migrants venus d’Éthiopie et d’autres parties de l’Afrique. Les Somaliens tentent leur chance au Yémen pour y trouver de meilleures opportunités sur le plan économique.

Nous aimerions que les pays du golfe s’intéressent davantage à ce problème de migration, a reconnu Mark Bowden, mais il faut d’abord restaurer leur confiance dans ce pays. Il a rappelé que, par le passé, des fonds versés par ces pays pour appuyer le processus de paix avaient été détournés. Il faudrait donc maintenant que ces États mobilisent des fonds pour l’aide humanitaire, plutôt que pour des raisons politiques, a-t-il estimé.

À l’avenir, il faut s’attacher principalement à préserver le bétail et les autres possessions de la population. Dans le même temps, il faut dégager les canaux et procéder aux reconstructions nécessaires pour améliorer l’utilisation de l’eau. Cette phase de transition et les efforts importants qu’elle demande sont indispensables pour faire face à une année qui s’annonce très difficile, a insisté le Coordonnateur humanitaire.

« Nous faisons face à une crise humanitaire particulièrement grave », a conclu Mark Bowden. « Il est important de comprendre toute la complexité de cette crise », a-t-il souligné, appelant pour l’avenir à un engagement et un soutien cohérents au niveau international

 
ordre des brosses à reluire
l'Ordre des
Brosses à Reluire



dessin de Roger Picon


réunit les meilleurs chantres du régime dictatorial

Bulletin n° 44
Mahdi Ahmed Abdilahi au grade de "Cireur de Pompes" - Premier échelon
Bulletin n° 45
Monsieur Ali Abdi, Ministre des Affaires Etrangères au grade "d'hyène fonceuse" - Premier échelon
Monsieur Johar, Ministre du commerce au grade "d'hyène repue" - Premier échelon
Observatoire n°B122
Mohamed Ali Mohamed (dit DIG DIG), auteur de l'article "Pour un peu plus de patriotisme" (paru dans le journal La Nation N°91 du 12/11/01) au grade de "Léche-bottes" avec mention spéciale.

Observatoire n°B127

l'ensemble des journalistes de La Nation pour un article paru début janvier 2002 et intitulé "Pour la liberté de la Presse", collectivement au grade de 'faux-culs' avec la barrette spéciale de dénonciateurs.
Observatoire n°B134
M. Ismael Ibrahim Houmed,
Ministre de la Justice, des Affaires Pénitentiaires et Musulmanes, Chargé des Droits de l’Homme, pour sa langue de bois, au grade de 'Somnifère'.

Observatoire n°B135

M. Wahib Ahmed ben Ahmed, Président du MSR pour une déclaration en faveur de la dictature et pour ses contradictions, au grade de 'Clown'


Observatoire n°B143
ZAKITAHA, journaliste qui a signé un article publié dans La Nation sous le titre "Vers un apprentissage serein de la Démocratie"
, au grade de "Baratineur patenté".


Observatoire n°B146
Mme Hawa Ahmed Youssouf
Ministre chargée de la Promotion de la Femme, du bien être familial
et des Affaires sociales, pour sa plaidoirie en faveur de l'Action de Guelleh pour la jeunesse et des progrès accomplis, au grade "d'Avocat du Diable"


Observatoire n°B152a
M. Mohamed Ali Daoud
pour l'affirmation de son egagement total ainsi que de celui du FRUD-Bis aux côtés de la dictaure et des forces du mal, au grade de "Bouffon écervelé"


Observatoire n°B155

Monsieur DILEITA,
Premier Ministre, pour les injures adressées à Monsieur Ahmed DINI, au grade de "Perroquet soumis".


Observatoire n°B160
Djama Ali Guelleh, directeur de l'EDD, pour les propos qu'il a tenu contre les populations financièrement exsangues et pour les menaces qu'il a proférées, au grade de "Père Fouettard"

Observatoire n°B164
Mohamed Moussa Chehem, ancien instituteur, devenu Ambassadeur à Bruxelles, pour les propos qu'il a tenu contre les opposants politiques de son pays et pour ses notions erronnées de mathématiques, au grade de
"Flagorneur inconsistant"


Bulletin N°B173
Moumin Bahdon Farah, ancien Ministre
, ancien opposant, au grade d'Opposant fluctuant et réductible' pour les propos, emprunts de flagornerie, qu'il a prononcés publiquement en faveur de Guelleh et de son système dictatorial.


Bulletin N°B175
Mohamed Aden Waberi président de l‘ADEPF, qui a offert 50 bicyclettes à la FNP pour les aider à capturer les coupables, au grade de 'Maton Chef'.



Observatoire n°B176
Le congrès extraordinaire
de l'Ordre des Brosses
à reluire
a réuni :
- Moumin Bahdon Farah, "opposant fluctuant et réductible'
chef de file du PSD,
- Mohamed Ali,
Secrétaire Général du RPP,
- Aden Robleh Awaleh,
président du PND,
- Ali Mohamed Daoud,
président du FRUD,
- Dileita Mohamed Dileita, 'perroquet soumis'
le Premier ministre
,
et Ismaël Omar Guelleh.


Observatoire n°B177
Monsieur Omar AIDID
, pour avoir censuré les émissions de Canal +, au titre de 'Grand guignol'


Observatoire n°B177
Promotion de Noël 2002,
Djama Souleiman, Procureur,
Goumaneh, Ambassadeur,
Me Martinet,
au grade de "Cow-Boys de l'impossible" et Moumin Bahdon est promu officier de l'Ordre des Brosses à Reluire.

Observatoire n°B180

M Ismaël Yassin, Président de la CENI pour ses propos satisfaits vis à vis de la régularité du scrution du 10/01/03 au grade de "Magicien des Chiffres"


Observatoire n°B191
Me Aref Mohamed Aref pour ses déclarations publiques en faveur d'un général au passé plus que doûteux et contre un opposant politique, au grade de "Corbeau repenti"

Observatoire n°B195

M. Ali Mohamed Daoud, Président du FRUD cloné, pour son engagement publique le 26 avril 2003 en faveur d'un resserement des liens avec la dictature sanguinaire, au grade "Bonimenteur incorrigible"


Observatoire n°B195
M. Ali Abdi Farah, Ministre des Affaires étrangères pour ses propos au sujet de l'instauration de la bonne gouvernance au royaume de Guelleh, au grade "Camelot du Roi"

Observatoire n°B198
M. Rifki Abdoulkader, Ministre de tutelle de la Communication pour les propos tenus dans un droit de réponse paru sur les Nouvelles d'ADDIS "Agent X - Missions impossibles"

Observatoire n°B203

Me Wabat Daoud, bâtonnier du barreau de Djibouti, pour ses affirmations concernant la situation d'un Etat de Droit à Djibouti, au grade de "Grand encenseur embrouillé".

Observatoire n°B215
Abdallah Abdillahi Miguil, Ministre de ll'Habitat, pour sa communication-rélexion dans l'ADI, au grade de "Décrotteur de souliers".

Observatoire n°B224
Abdoulrazak Daoud, chef du district de Tadjourah, pour les propos flagorneurs tenus lors de la visite de la Présidente à Tadjourah, au grade de "Bouffon de la Reine"


Observatoire n°B232

M. Ismaël Ibrahim Houmed
, Garde des Sceaux, au grade de "Pitre public" et



M. Mahamoud Ali Youssouf, Ministre délégué, au grade de "Bonimenteur de Cour" pour leur discours en janvier 2004, lors de la Conférence de Sana'a.

Observatoire n°B236

Mohamed Moussa Chehem,
Ambassadeur auprès du Bénélux, des Pays scandinaves et de l'U.E., pour ses déclarations au Journal LA NATION "Grand Manipulateur " '2ème nomination"


Observatoire n°B252

Le Journal LA NATION,
au titre de "feuille de choux" 1er échelon, pour ses articles flagorneurs au sujet de Guelleh et sa volonté de lutter contre la pauvreté à Djibouti.


Observatoire n°B272
Monsieur Mohamed Aden Douksiyé
, pour le vibrant hommage rendu à Guelleh et à sa politique réussie de redressement économique, le 6 novembre 2004 à l'Ambassade de Paris, au grade de "Premier Porte-Plumeau"

Observatoire n°B277

Monsieur Ali Abdi Farah,
Ministre des Affaires étrangères pour les déclarations publiques à l'occasion de l'ouverture des discussions avec l'U.E., au grade de "Valet de la Cour du Roitelet"


Observatoire n°B281
Monsieur Rachid Idriss Nour Souran,
Editorialiste à La Nation pour ses déclarations "Affaire Borrel - The game is over !" au grade de "Cache misère"


Observatoire n°B282
Monsieur Dini Mohamed Dini,
Présient de l'APEM, pour son discours d'Obbock, au grade de "Frotte-manche"


Observatoire n°B287

Monsieur Mohamed Daoud Chehem,

Président du PDD, pour sa candidature alibi à l'élection présidentielle d'avril 2005 et le soutien qu'il apporte indirectement à Guelleh, au grade de Chevalier dans l'Ordre des Faire-valoir, avec le titre de "Gentilhomme porte-coton" et cooptation automatique dans l'Ordre des Brosses à reluire.


Observatoire n°B288
Monsieur Ibrahim Chehem Daoud,

Président de l'UPR, pour son discours en faveur du maintien de la dictature, de l'asservissement de la population et d'un soutien inconditionnel à IOG, au grade de "Fayot de la dernière heure"


Observatoire n°B289
Monsieur Omar "Kuul" et Madame Zeinab Kamil Ali reçus conjointement pour leurs déclarations en faveur du vote pour Guelleh au titre de "flagorneurs aux petits pieds"

Observatoire n°B291
Monsieur Ali Ismail Yabé, Président de la CENI, reçu pour son action en faveur du "blanchiment" de la fraude électorale au grade d'Officier et au titre de "vendeur de salades"


Observatoire n°B294
Monsieur Ali Hassan Ali, Docteur en sciences économiques (Nancy), pour son long plaidoyer en faveru des mérites de la dictature, paru dans La Nation au titre d' "opportuniste de la dernière heure"


Observatoire n°B298
Mohamed Ali Moumin, ancien directeur de l'environnement, nommé récemment Ambassadeur au Soudan, pour les propos tenus dans La Nation, au titre de "Blablateur inconsistant "


Observatoire n°B309

Ali Farah Assoweh, Ministre des Finances, pour les propos tenus dans La Nation, au titre de "Courtisan servile"


Observatoire n°B315
Ismaïl Nour Mouhoumed,
Président de l'Association pour la Promotion du Civisme, pour les propos tenus dans La Nation au grade de "Grande andouille"


Observatoire n°B321
Monsieur Abdourahman Mohamed Abdillahi (Gojo), qui affirme être, Président de l'association de l'amitié Djibouti-France, pour son article publié par La Nation au grade de "Félon irresponsable"

Observatoire n°B322

Monsieur Jean-Paul Angelier, Ambassadeur de France à Djibouti, pour les propos qu'il a tenu en conférence publique et qui ont été repris par La Nation au grade de " Pompier de la dernière chance" . C'est le premier européen qui accéde à cet Ordre prestigieux.


Observatoire n°B337
DIG-DIG, chevalier depuis 2001, auteur de l'article "Chapeau Monsieur le Ministre " (paru dans le journal La Nation du 16/02/06) à la dignité d'officier et au grade de "Léche-bottes récidiviste et incorrigible"


Observatoire n°B349
ABS, pour un article paru dans La Nation et vantant les mérites d'une année de Présdence ! au grade
"Trompe couillon"


Observatoire n°B356

L'éditorialiste de La Nation du 29/06/06, pour un hommage appuyé à Guelleh et des formules aussi prétentieuses qu'incompréhensibles
"Ciseleur de la formule creuse et absconse"


Observatoire n°B387-A
ALI MOHAMED ABDOU, conseiller du Ministre de la Justice, pour ses attaques contre J-P Noël ABDI et ses affirmations concernant la démocratie et l'Etat de Droit à Djibouti, au grade de
"Grand farceur "


Observatoire n°B400
.......
Chris LAFAILLE et Pierre RANCE, journalistes à Paris-Match et Europe1, pour leurs thèses négatives dans l'assassinat du Juge Borrel aux grades de
"Négatif de la dernière heure et Négatif des évidences"


Observatoire n°B414

M Youssouf Abdillahi Houssein, directeur de Daallo airlines pour les propos flagorneurs qu'il a tenu dans La Nation, au grade de "Pilote des mirages présidentiels"


Observatoire N° B 435

Chris Lafaille, journaliste au service de Guelleh, a été élevé à la dignité d'officier de l'ordre au Grade de "Grand mercernaire et négationniste incorrigible"
pour son livre sur l'affaire Borrel.

Observatoire N° B 435

Olivier Stirn, pour les félicitations que son épouse et lui ont envoyé à Guelleh à propos des législatives de 2008 et de la démocratie à Djibouti au grade de "Grande Andouille de la Dictature "


Observatoire N° B 442

MIchel Roussin ,
pour son article vantant les mérites économiques de Guelleh et l'épanouissement social du pays au grade d'
"enjoliveur des réalités troubles "


Observatoire N° B 469

Sunil SAIGAL,
représentant résident du PNUD à Djibouti, pour le soutien sans pareil, qu'il apporter à la dictature djiboutienneau grade de
"flagorneur arrogant "


Observatoire N° B 478

ALI MOHAMED ABDOU,
Président de la Commission nationale des Droits de l'Homme au titre de
"Baratineur intarissable "


Observatoire N° B 498

Ougourheh Kifleh
Ministre de la Défense au grade de
"Flagorneur du génie "

Observatoire N° B 528

ALI MOHAMED ABDOU,
est promu à l'unanimité à la dignité d'Officier avec le titre de CNDH, en récompense de l'interview qu'il a donné à La Nation. "Commandeur des Négationistes de la Détresse Humaine"


Observatoire N° B 530
L'Ing. bilan Ali Soubanneh
est coopté à l'unanimité moins une voix en qualité de membre de l'Ordre des Brosses à Reluire, au grade de "Ramasse-miettes", pour ses déclarations en faveur de l'ajout de Guelleh sur la liste des nominés pour le Prix Nobel de la Paix.

Observatoire N° B 545
Abdillahi Ainan Robleh
a été coopté à l'unanimité des voix en qualité de membre de l'Ordre des Brosses à Reluire, au grade de "Diffuseur des mirages présidentiels ", pour ses déclarations en faveur des réussites de Guelleh et du troisième mandat

Observatoire N° B 575
Francis Gillery
a été coopté à l'unanimité pour le remercier du reportage de désintoxication probable, qu'il a réalisé et qui permet à la dictature de se refaire une "santé médiatique" au grade de "Mercenaire des élites dominantes"

Observatoire N° B 575
Françoise Mouline
a été cooptée à l'unanimité pour sa mise en cause des affirmations d'Elisabteh Borrel et son soutien inconditionnel à un prêtre pédophile, condamné pour ces faits. "Danse avec les Loups "

Observatoire N° B 578
Farhat Rachad
a été cooptéà une faible majorité pour récompenser son enagement aux côtés du 3ème mandat, lors de l'interview qu'il a donnée à Africa 24, au grade de "Joueur de fifre à gelots"

Observatoire N° B 580
Democracy International
a été cooptée à l'unanimité pour le soutien qu'elle a apportée à la dictature djiboutienne, par le biais d'un rapport extrêmement favorable au 3ème mandat, signé par MM. Christian Hennemeyer, El Obaid Ahmed El Obaid, et Kevin Colbourne, L'association est élevée au grade de "Cache misères"

Observatoire N° B 631

ALI MOHAMED ABDOU,
est promu à l'unanimité à la dignité de commandeur avec le titre de "Grand Couillon de service", pour ses déclarations à l'occasion de la préparation de la journée des D.H. à Djibouti.