ARDHD : l'actualité en continu : Djibouti et la Corne de l'Afrique
 
 
la défense des droits de l'homme à Djibouti

 


28/12/08 (B480) Histoire de compliquer encore un peu plus la situation en Somalie, maintenant ce sont des milices islamistes rivales qui s'affronternt violemment, ce qui provoque de nombreuses victimes. (9 articles en Anglais et en Français)

______________________________ 9 - Shabelle (En Anglais)

Près d'une base éthiopienne, une bombe radio-commandée, qui visait un convoi de l'AMISOM, explose à son passage : un couple qui se trouvait à proiximité a été tué. // Landmine targets AU peacekeepers


At least two civilians died when a heavy blast targeted a convoy of AMISOM peacekeepers traveling on Maka Al-Mukarama road in the capital Mogadishu, witnesses said on Sunday.

Residents said the explosion has been a remote controlled landmine and targeted AU peacekeepers known as AMISOM near a base of Ethiopian troops in the area and killed two people, a man and a woman who were near by where the blast occurred.

"We heard the sound of big explosion and I saw AMISOM troops passing near the Ethiopian base in Maka Al-Mukarama road but it did not damage the AMISOM troops," a resident said.

After the blast the Ethiopian troops have arrived at the scene and opened fire to every direction in the area halting the circulation of people and traffic for hours.

The African Union peace keepers from Uganda and Burundi comprise 3,400 soldiers less than the 8000 troops that African Union pledged to send into Somalia.

______________________________ 8 - Shabelle (En Anglais)

Après de violents combats, une milice locale a repris le contrôle de la ville de Genlisor, qui était tenue par des milices islamistes conunues sous le nom de Jabhal Islamia. // Local militias seize town from Islamists

Local Somali militias have taken control of Gelinsor town 600 kilometers (360 miles) north of Mogadishu from Islamists known as Jabhal Islamia after heavy fighting that killed 8 people,witnesses said on Sunday.

Spokesman for Jabhal Islamiya said a group that Ethiopia organized attacked them, he added the group used to rob and loot civilians in the town.

"Five battle wagons were captured from the Jabhal Islamiya insurgent group and were driven from the town," a resident, who did not want his name in print said.

The Militias took control of the town after heavy fighting between the two sides.

The clashes come as fighting is underway in Dhusamareb the provincial capital of Galgadug region in central Somalia between Al-shabab and allied local militias and Ahlu Sunna Waljama’a organization.

Jabhal Islamia and Al-shabab are both insurgent groups that are fighting the Ethiopian troops in Somalia.

______________________________ 7 - Shabelle (En Anglais)

Le porte-parole d'un chef traditionnel du clan Hawiye appelle les milices Al Shabaab et Ahlu Sunna Waljama a stoppé les combats qui les opposent. // Hawiye elders call for Islamists to halt fighting

The spokesman of Hawiye traditional elders Ahmed Dirie Ali has called for the Islamist fighters of Al Shabab and Ahlu Sunna Waljama’a organization on Sunday to stop the bitter fighting between them which is continuing in Galgudud region.

Mr. Ahmed Dirie Ali has condemned the fighting which has recently began in Galgugud one of the central regions of Somalia and said that it is unfortunate to start war between the religious people who would lead the people and requested both sides to stop the fighting as soon as possible.

"If we are Hawiye traditional elders, we are very sorry for the fighting between the Islamist insurgents which is currently going on. It is a time there is another war against the enemy who invaded our country and our people so we are requesting from the two sides to halt the fighting as soon as possible because fighting between you (brothers) will not bring any solution or benefits so we would like to suggest the two rival forces to stop the fighting," the spokesman told Shabelle radio

Ahmed Dirie Ali said that they have contacted with the traditional elders and scholars in Galgudud region and talked together how the fighting between these two sides of Al Shabab and Ahlu Sunna Waljama’a organization would be halted.

The statement and call of the Hawiye traditional elders spokesman comes as bitter fighting between the two forces of Al Shabab and Ahlu Sunna Waljama’a organization is continuing in more residents that come under Galgudud region which has caused many casualties including lives and loss of property.

_______________________________ 6 - Shabelle (En Anglais)

De nouveaux affrontements dans le centre de la Somalie. // Fighting erupts in central Somalia

Fierce fighting between Al-shabab insurgent group and Ahlu Sunna Waljama’a organization fighters have started in Dhusamareb town, the provincial capital of Galgadud region, 500 kilometers(300 miles) north of the capital Mogadishu, witnesses said on Sunday.

Residents say the fighting started at about 4:30 in the morning local time and both sides are using heavy machine guns and rockets.

Ten people have been killed and more than six others injured mostly fighters in Guriel town 400 kilometres (240 miles) north of Mogadishu yesterday (Saturday) when the two groups fought in and around the town, but finally Ahlu Sunna group took control of the town.

It is yet unknown any casualties about the fighting and the civilians in the area started to evacuate.

Reports from Dhusamareb also indicate that local militias joined the fighting against al-shabab.

Sheik Abulkadir Somow, Ahlu Sunna spokesman accused al-shabab of destroying burial grounds, particularly the tomb of Sheik Nur Hussein which many people pay homage to it.

Al-Shabab have made the greatest territorial gains in the past few months and Ethiopian troops supporting the government are expected to pull out within days after a two year deployment.

_______________________________ 5 - AFP

Somalie: cinq morts dans des combats entre islamistes (témoins)

Au moins cinq personnes ont été tuées dimanche dans des affrontements dans le centre de la Somalie entre les insurgés islamistes et une milice islamiste modérée qui entend prendre le contrôle de la ville de Dhusamareb aux mains des "shebab", ont rapporté des témoins.

Les combattants du groupe islamiste modéré appelé Ahlu-Suna ont attaqué dimanche les miliciens des shebab dans la ville de Dhusamareb (environ 400 km au nord-ouest de la capitale somalienne Mogadiscio). Depuis plusieurs mois, cette localité était encadrée par les shebab.

"Cinq personnes ont été tuées et au moins neuf blessées", a rapporté un habitant, Mohamud Ibrahim, joint par l'AFP par téléphone depuis la capitale somalienne Mogadiscio.

Un chef coutumier a confirmé à l'AFP sous couvert d'anonymat ce bilan.

Un précédent bilan obtenu auprès de témoins faisait état d'un mort.

"Nous avons entamé une médiation pour tenter de mettre fin aux affrontements, mais c'est difficile", a poursuivi le chef coutumier, précisant cependant que les combats avaient baissé d'intensité.

Il n'était pas possible dans l'immédiat de déterminer quel camp contrôlait la ville.

Plus tôt dimanche, un témoin, Yassin Abdulle, avait indiqué que "les combats étaient intenses" et que "les gens sont restés enfermés chez eux".

Les membres de la milice locale "sont arrivés de quatre directions différentes pour prendre le contrôle de la ville aux mains des shebab. Ils ont ensuite ouvert le feu sur les shebab", avait relaté un autre habitant, Ibrahim Moalim Hassan.

Les shebab, islamistes extrémistes, sont à la tête de l'actuelle insurrection en Somalie, en guerre civile depuis 1991. Ces combattants contrôlent désormais une grande partie du centre et du sud de la Somalie.

Samedi, le groupe Ahlu-Suna a pris le contrôle de la ville de Gurael (environ 300 km au nord de Mogadiscio) en lançant une offensive contre les shebab dans laquelle au moins 10 personnes (des combattants des deux bords) ont été tuées, selon des témoins.

C'est la première fois que ce groupe Ahlu-Suna fait parler de lui en Somalie.

Le gouvernement somalien et l'opposition islamiste modérée ont signé en juin à Djibouti un accord de partage du pouvoir et de trêve, rejeté non seulement par les shebab mais aussi par la branche radicale de l'opposition islamiste dirigée par cheikh Hassan Dahir Aweys.


_______________________________ 4 - Nouvel Obs avec AP

Combats entre milices somaliennes: dix morts

Des affrontements entre milices islamistes rivales ont fait au moins dix morts samedi à Guriel, ville du centre de la Somalie, selon des témoins.

Une habitante, Ali Haji Dalal, a déclaré avoir dénombré dix cadavres, dont huit étant ceux de combattants. Salad Nur, infirmière dans un hôpital de la ville, a affirmé qu'un mortier tombé sur les urgences avait blessé six personnes.

D'après un autre habitant, Abdi Aden Yare, les combats ont opposé la faction Shahab ("Jeunesse") à une milice locale, Ahlu-sunah Wal-jamea, qui a repris le contrôle de Guriel quelques semaines après l'avoir perdu.

Shahab est l'une des plus radicales des milices des Tribunaux islamiques qui affrontent le gouvernement depuis deux ans. Les islamistes contrôlent aujourd'hui la plupart du centre et du sud de la Somalie mais ils sont divisés. Une faction a signé un accord de paix avec le précaire gouvernement intérimaire soutenu par les Nations unies et les autres, dont Shahab, gardent les armes.

Shahab est celle qui a le plus conquis de territoire ces derniers mois, alors que les troupes éthiopiennes sont sur le point de mettre fin à deux ans de présence en Somalie. Les Tribunaux islamiques avaient conquis Mogadiscio et la plus grande partie du sud du pays pendant six mois avant d'être chassés par les troupes gouvernementales et éthiopiennes en décembre 2006.

La poursuite des violences met en évidence l'incapacité du gouvernement de transition au pouvoir depuis deux ans et miné par les disputes intestines, à ramener la sécurité dans le pays ou à lutter contre les milices islamistes.

Des conseillers du président Abdullahi Yusuf avait affirmé qu'il annoncerait sa démission samedi. Mais l'ancien chef de guerre âgé de 74 ans, qui a renoncé à limoger son Premier ministre réformateur Nur Hassan Hussein cette semaine sous la pression du Parlement et de la communauté internationale, ne s'est pas exprimé samedi. Selon le président du Parlement Cheikh Aden Mohamed Nur, la séance devrait avoir lieu lundi.

Le gouvernement ne contrôle plus que quelques quartiers à Mogadiscio, la capitale, et un siège parlementaire à Baidoa. La Somalie est dépourvue de gouvernement central depuis le renversement du dictateur Mohamed Siad Barré par des seigneurs de guerre locaux en 1991. La moitié environ des sept millions d'habitants dépendent de l'aide alimentaire.


_______________________________ 3 - Romandie News avec AFP

Somalie: un vice-ministre tué par des inconnus à Baïdoa

Un vice-ministre du gouvernement somalien de transition a été tué samedi par des hommes armés non identifiés dans la ville de Baïdoa, dans le sud de la Somalie, a constaté un correspondant de l'AFP.

Ismail Hassan Timir, vice-ministre pour la réconciliation, a été tué par des hommes armés alors qu'il sortait de sa voiture à Baïdoa, ville où siège le Parlement de transition somalien, selon des témoins et un correspondant de l'AFP qui a vu le corps du ministre.

"Il (le vice-ministre) est sorti de sa voiture et les assaillants l'ont alors criblé de balles", a déclaré à l'AFP un témoin, Mohamed Abdi, commerçant à Baïdoa, située à 250 km au nord-ouest de la capitale Mogadiscio.

"Nous ne connaissons pas l'identité des assaillants, ni leurs motivations", a-t-il ajouté.

La Somalie, en guerre civile depuis 1991, est le théâtre d'une insurrection menée par des islamistes extrémistes qui ne cessent de gagner du terrain. La ville de Baïdoa est cependant toujours sous le contrôle du gouvernement.

La Somalie traverse en outre depuis plusieurs semaines une grave crise politique entre le président somalien Abdullahi Yusuf Ahmed et une partie de son gouvernement.


___________________________________ 2 - Shabelle (En Anglais)

Violents accrochages entre des milices islamistes rivales d'un côté d'Ahlu Suna Wal Jamea et de l'autre d'Al Shabaab à Glagudud. // Fresh fighting erupts in Galgudud

Fresh fighting between the Islamist forces of Ahlu Suna Wal Jamea and Al Shabab has erupted in Guri Eel town in Galgudud region on Saturday morning, our reporter Abdikarin Ahmed Bulhan reported.

Both rival Islamist forces are using heavy weapons in the fighting which is currently continuing in around the residents that come under Guri Eel town in Galgudud region where the residents began to flee from their houses as the clashes are going on.

Reports from that region say that the fighting has affected the nomadic people who lived around the area where the fighting is going on and began displacing their houses for fear of the gun battle and the bullets.

It was recently when a bitter fighting between both sides Al shabbab and Al Suna wal Jamea flared up in Guri Eel town in Galgudud region thought the two sides have denied that fighting

We shall keep you updated furthermore about this new fighting for the coming hours

___________________________________ 1 - JDD

Somalie: Heurts entre islamistes rivaux, 12 morts

Des affrontements ont éclaté samedi entre islamistes sunnites et activistes radicaux du groupe Al Chabaab, qui ont pris la ville de Gurael, située à km au nord de Mogadiscio, le 6 décembre dernier, au terme de trois jours de combats.

Selon des habitants, les combattants sunnites alors évincés par Al Chabaab ("jeunesse" en arabe; un groupe figurant sur la liste des organisations terroristes dressée par Washington) se sont depuis regroupés et ont lancé une offensive samedi matin, qui s'est soldée par la mort d'au moins 12 personnes. "Certains ont été touchés par un obus de mortier qui est tombé sur l'hôpital. D'autres ont reçu des balles perdues", a précisé un témoin.

 
ordre des brosses à reluire
l'Ordre des
Brosses à Reluire



dessin de Roger Picon


réunit les meilleurs chantres du régime dictatorial

Bulletin n° 44
Mahdi Ahmed Abdilahi au grade de "Cireur de Pompes" - Premier échelon
Bulletin n° 45
Monsieur Ali Abdi, Ministre des Affaires Etrangères au grade "d'hyène fonceuse" - Premier échelon
Monsieur Johar, Ministre du commerce au grade "d'hyène repue" - Premier échelon
Observatoire n°B122
Mohamed Ali Mohamed (dit DIG DIG), auteur de l'article "Pour un peu plus de patriotisme" (paru dans le journal La Nation N°91 du 12/11/01) au grade de "Léche-bottes" avec mention spéciale.

Observatoire n°B127

l'ensemble des journalistes de La Nation pour un article paru début janvier 2002 et intitulé "Pour la liberté de la Presse", collectivement au grade de 'faux-culs' avec la barrette spéciale de dénonciateurs.
Observatoire n°B134
M. Ismael Ibrahim Houmed,
Ministre de la Justice, des Affaires Pénitentiaires et Musulmanes, Chargé des Droits de l’Homme, pour sa langue de bois, au grade de 'Somnifère'.

Observatoire n°B135

M. Wahib Ahmed ben Ahmed, Président du MSR pour une déclaration en faveur de la dictature et pour ses contradictions, au grade de 'Clown'


Observatoire n°B143
ZAKITAHA, journaliste qui a signé un article publié dans La Nation sous le titre "Vers un apprentissage serein de la Démocratie"
, au grade de "Baratineur patenté".


Observatoire n°B146
Mme Hawa Ahmed Youssouf
Ministre chargée de la Promotion de la Femme, du bien être familial
et des Affaires sociales, pour sa plaidoirie en faveur de l'Action de Guelleh pour la jeunesse et des progrès accomplis, au grade "d'Avocat du Diable"


Observatoire n°B152a
M. Mohamed Ali Daoud
pour l'affirmation de son egagement total ainsi que de celui du FRUD-Bis aux côtés de la dictaure et des forces du mal, au grade de "Bouffon écervelé"


Observatoire n°B155

Monsieur DILEITA,
Premier Ministre, pour les injures adressées à Monsieur Ahmed DINI, au grade de "Perroquet soumis".


Observatoire n°B160
Djama Ali Guelleh, directeur de l'EDD, pour les propos qu'il a tenu contre les populations financièrement exsangues et pour les menaces qu'il a proférées, au grade de "Père Fouettard"

Observatoire n°B164
Mohamed Moussa Chehem, ancien instituteur, devenu Ambassadeur à Bruxelles, pour les propos qu'il a tenu contre les opposants politiques de son pays et pour ses notions erronnées de mathématiques, au grade de
"Flagorneur inconsistant"


Bulletin N°B173
Moumin Bahdon Farah, ancien Ministre
, ancien opposant, au grade d'Opposant fluctuant et réductible' pour les propos, emprunts de flagornerie, qu'il a prononcés publiquement en faveur de Guelleh et de son système dictatorial.


Bulletin N°B175
Mohamed Aden Waberi président de l‘ADEPF, qui a offert 50 bicyclettes à la FNP pour les aider à capturer les coupables, au grade de 'Maton Chef'.



Observatoire n°B176
Le congrès extraordinaire
de l'Ordre des Brosses
à reluire
a réuni :
- Moumin Bahdon Farah, "opposant fluctuant et réductible'
chef de file du PSD,
- Mohamed Ali,
Secrétaire Général du RPP,
- Aden Robleh Awaleh,
président du PND,
- Ali Mohamed Daoud,
président du FRUD,
- Dileita Mohamed Dileita, 'perroquet soumis'
le Premier ministre
,
et Ismaël Omar Guelleh.


Observatoire n°B177
Monsieur Omar AIDID
, pour avoir censuré les émissions de Canal +, au titre de 'Grand guignol'


Observatoire n°B177
Promotion de Noël 2002,
Djama Souleiman, Procureur,
Goumaneh, Ambassadeur,
Me Martinet,
au grade de "Cow-Boys de l'impossible" et Moumin Bahdon est promu officier de l'Ordre des Brosses à Reluire.

Observatoire n°B180

M Ismaël Yassin, Président de la CENI pour ses propos satisfaits vis à vis de la régularité du scrution du 10/01/03 au grade de "Magicien des Chiffres"


Observatoire n°B191
Me Aref Mohamed Aref pour ses déclarations publiques en faveur d'un général au passé plus que doûteux et contre un opposant politique, au grade de "Corbeau repenti"

Observatoire n°B195

M. Ali Mohamed Daoud, Président du FRUD cloné, pour son engagement publique le 26 avril 2003 en faveur d'un resserement des liens avec la dictature sanguinaire, au grade "Bonimenteur incorrigible"


Observatoire n°B195
M. Ali Abdi Farah, Ministre des Affaires étrangères pour ses propos au sujet de l'instauration de la bonne gouvernance au royaume de Guelleh, au grade "Camelot du Roi"

Observatoire n°B198
M. Rifki Abdoulkader, Ministre de tutelle de la Communication pour les propos tenus dans un droit de réponse paru sur les Nouvelles d'ADDIS "Agent X - Missions impossibles"

Observatoire n°B203

Me Wabat Daoud, bâtonnier du barreau de Djibouti, pour ses affirmations concernant la situation d'un Etat de Droit à Djibouti, au grade de "Grand encenseur embrouillé".

Observatoire n°B215
Abdallah Abdillahi Miguil, Ministre de ll'Habitat, pour sa communication-rélexion dans l'ADI, au grade de "Décrotteur de souliers".

Observatoire n°B224
Abdoulrazak Daoud, chef du district de Tadjourah, pour les propos flagorneurs tenus lors de la visite de la Présidente à Tadjourah, au grade de "Bouffon de la Reine"


Observatoire n°B232

M. Ismaël Ibrahim Houmed
, Garde des Sceaux, au grade de "Pitre public" et



M. Mahamoud Ali Youssouf, Ministre délégué, au grade de "Bonimenteur de Cour" pour leur discours en janvier 2004, lors de la Conférence de Sana'a.

Observatoire n°B236

Mohamed Moussa Chehem,
Ambassadeur auprès du Bénélux, des Pays scandinaves et de l'U.E., pour ses déclarations au Journal LA NATION "Grand Manipulateur " '2ème nomination"


Observatoire n°B252

Le Journal LA NATION,
au titre de "feuille de choux" 1er échelon, pour ses articles flagorneurs au sujet de Guelleh et sa volonté de lutter contre la pauvreté à Djibouti.


Observatoire n°B272
Monsieur Mohamed Aden Douksiyé
, pour le vibrant hommage rendu à Guelleh et à sa politique réussie de redressement économique, le 6 novembre 2004 à l'Ambassade de Paris, au grade de "Premier Porte-Plumeau"

Observatoire n°B277

Monsieur Ali Abdi Farah,
Ministre des Affaires étrangères pour les déclarations publiques à l'occasion de l'ouverture des discussions avec l'U.E., au grade de "Valet de la Cour du Roitelet"


Observatoire n°B281
Monsieur Rachid Idriss Nour Souran,
Editorialiste à La Nation pour ses déclarations "Affaire Borrel - The game is over !" au grade de "Cache misère"


Observatoire n°B282
Monsieur Dini Mohamed Dini,
Présient de l'APEM, pour son discours d'Obbock, au grade de "Frotte-manche"


Observatoire n°B287

Monsieur Mohamed Daoud Chehem,

Président du PDD, pour sa candidature alibi à l'élection présidentielle d'avril 2005 et le soutien qu'il apporte indirectement à Guelleh, au grade de Chevalier dans l'Ordre des Faire-valoir, avec le titre de "Gentilhomme porte-coton" et cooptation automatique dans l'Ordre des Brosses à reluire.


Observatoire n°B288
Monsieur Ibrahim Chehem Daoud,

Président de l'UPR, pour son discours en faveur du maintien de la dictature, de l'asservissement de la population et d'un soutien inconditionnel à IOG, au grade de "Fayot de la dernière heure"


Observatoire n°B289
Monsieur Omar "Kuul" et Madame Zeinab Kamil Ali reçus conjointement pour leurs déclarations en faveur du vote pour Guelleh au titre de "flagorneurs aux petits pieds"

Observatoire n°B291
Monsieur Ali Ismail Yabé, Président de la CENI, reçu pour son action en faveur du "blanchiment" de la fraude électorale au grade d'Officier et au titre de "vendeur de salades"


Observatoire n°B294
Monsieur Ali Hassan Ali, Docteur en sciences économiques (Nancy), pour son long plaidoyer en faveru des mérites de la dictature, paru dans La Nation au titre d' "opportuniste de la dernière heure"


Observatoire n°B298
Mohamed Ali Moumin, ancien directeur de l'environnement, nommé récemment Ambassadeur au Soudan, pour les propos tenus dans La Nation, au titre de "Blablateur inconsistant "


Observatoire n°B309

Ali Farah Assoweh, Ministre des Finances, pour les propos tenus dans La Nation, au titre de "Courtisan servile"


Observatoire n°B315
Ismaïl Nour Mouhoumed,
Président de l'Association pour la Promotion du Civisme, pour les propos tenus dans La Nation au grade de "Grande andouille"


Observatoire n°B321
Monsieur Abdourahman Mohamed Abdillahi (Gojo), qui affirme être, Président de l'association de l'amitié Djibouti-France, pour son article publié par La Nation au grade de "Félon irresponsable"

Observatoire n°B322

Monsieur Jean-Paul Angelier, Ambassadeur de France à Djibouti, pour les propos qu'il a tenu en conférence publique et qui ont été repris par La Nation au grade de " Pompier de la dernière chance" . C'est le premier européen qui accéde à cet Ordre prestigieux.


Observatoire n°B337
DIG-DIG, chevalier depuis 2001, auteur de l'article "Chapeau Monsieur le Ministre " (paru dans le journal La Nation du 16/02/06) à la dignité d'officier et au grade de "Léche-bottes récidiviste et incorrigible"


Observatoire n°B349
ABS, pour un article paru dans La Nation et vantant les mérites d'une année de Présdence ! au grade
"Trompe couillon"


Observatoire n°B356

L'éditorialiste de La Nation du 29/06/06, pour un hommage appuyé à Guelleh et des formules aussi prétentieuses qu'incompréhensibles
"Ciseleur de la formule creuse et absconse"


Observatoire n°B387-A
ALI MOHAMED ABDOU, conseiller du Ministre de la Justice, pour ses attaques contre J-P Noël ABDI et ses affirmations concernant la démocratie et l'Etat de Droit à Djibouti, au grade de
"Grand farceur "


Observatoire n°B400
.......
Chris LAFAILLE et Pierre RANCE, journalistes à Paris-Match et Europe1, pour leurs thèses négatives dans l'assassinat du Juge Borrel aux grades de
"Négatif de la dernière heure et Négatif des évidences"


Observatoire n°B414

M Youssouf Abdillahi Houssein, directeur de Daallo airlines pour les propos flagorneurs qu'il a tenu dans La Nation, au grade de "Pilote des mirages présidentiels"


Observatoire N° B 435

Chris Lafaille, journaliste au service de Guelleh, a été élevé à la dignité d'officier de l'ordre au Grade de "Grand mercernaire et négationniste incorrigible"
pour son livre sur l'affaire Borrel.

Observatoire N° B 435

Olivier Stirn, pour les félicitations que son épouse et lui ont envoyé à Guelleh à propos des législatives de 2008 et de la démocratie à Djibouti au grade de "Grande Andouille de la Dictature "


Observatoire N° B 442

MIchel Roussin ,
pour son article vantant les mérites économiques de Guelleh et l'épanouissement social du pays au grade d'
"enjoliveur des réalités troubles "


Observatoire N° B 469

Sunil SAIGAL,
représentant résident du PNUD à Djibouti, pour le soutien sans pareil, qu'il apporter à la dictature djiboutienneau grade de
"flagorneur arrogant "


Observatoire N° B 478

ALI MOHAMED ABDOU,
Président de la Commission nationale des Droits de l'Homme au titre de
"Baratineur intarissable "


Observatoire N° B 498

Ougourheh Kifleh
Ministre de la Défense au grade de
"Flagorneur du génie "

Observatoire N° B 528

ALI MOHAMED ABDOU,
est promu à l'unanimité à la dignité d'Officier avec le titre de CNDH, en récompense de l'interview qu'il a donné à La Nation. "Commandeur des Négationistes de la Détresse Humaine"


Observatoire N° B 530
L'Ing. bilan Ali Soubanneh
est coopté à l'unanimité moins une voix en qualité de membre de l'Ordre des Brosses à Reluire, au grade de "Ramasse-miettes", pour ses déclarations en faveur de l'ajout de Guelleh sur la liste des nominés pour le Prix Nobel de la Paix.

Observatoire N° B 545
Abdillahi Ainan Robleh
a été coopté à l'unanimité des voix en qualité de membre de l'Ordre des Brosses à Reluire, au grade de "Diffuseur des mirages présidentiels ", pour ses déclarations en faveur des réussites de Guelleh et du troisième mandat

Observatoire N° B 575
Francis Gillery
a été coopté à l'unanimité pour le remercier du reportage de désintoxication probable, qu'il a réalisé et qui permet à la dictature de se refaire une "santé médiatique" au grade de "Mercenaire des élites dominantes"

Observatoire N° B 575
Françoise Mouline
a été cooptée à l'unanimité pour sa mise en cause des affirmations d'Elisabteh Borrel et son soutien inconditionnel à un prêtre pédophile, condamné pour ces faits. "Danse avec les Loups "

Observatoire N° B 578
Farhat Rachad
a été cooptéà une faible majorité pour récompenser son enagement aux côtés du 3ème mandat, lors de l'interview qu'il a donnée à Africa 24, au grade de "Joueur de fifre à gelots"

Observatoire N° B 580
Democracy International
a été cooptée à l'unanimité pour le soutien qu'elle a apportée à la dictature djiboutienne, par le biais d'un rapport extrêmement favorable au 3ème mandat, signé par MM. Christian Hennemeyer, El Obaid Ahmed El Obaid, et Kevin Colbourne, L'association est élevée au grade de "Cache misères"

Observatoire N° B 631

ALI MOHAMED ABDOU,
est promu à l'unanimité à la dignité de commandeur avec le titre de "Grand Couillon de service", pour ses déclarations à l'occasion de la préparation de la journée des D.H. à Djibouti.