ARDHD : l'actualité en continu : Djibouti et la Corne de l'Afrique
 
 
la défense des droits de l'homme à Djibouti

 


02/02/09 (B484) Somalie : réactions contradictoires et soutiens des instances internationales, après l'élection du nouveau Président. (7 articles en Anglais et en Français)
__________________________ 7 - Shabelle (En Anglais)

Les forces de l'AMISON affirment qu'elles apporteront leur soutien au nouveau Président somalien. // AMISON to support new Somali president

The African Union peacekeeping Mission on Somalia has promised to give full support to the newly elected President of Somalia, Sheikh Sharif Ahmed.

The Spokesperson for AMISON, Maj. Bahoku Barigye says the AU peacekeeping mission will work with the new President of the Somali transitional government to ensure peace and normalcy returns to Somalia.

Sheikh Sharif Ahmed was last week elected by the Somali government to head the transitional government that is expected to bring the different factions in Somalia to the same table and stop the fighting between the different factions.

Maj. Barigye says Sharif Ahmed’s election has brought more hope for bringing about lasting peace in Somalia where Uganda has deployed over 1,600 peacekeeping troops.

He also appealed to the United Nations and the international community to give more support to the transitional government of Somalia to enable it achieve peace.

__________________________ 6 - Shabelle (En Anglais)

Le Président du Parlement somalien affirme que le Gouvernement sera installé en Somalie, sans pouvoir donner, à l'heure actuelle, le nom d'une ville, car Baïdoa est contrôlée par les milices Al Shebaab. // The new government will relocate home: Official

The deputy speaker of the Somali parliament Professor Mohamed Omar Dalha has said that the new government will return home when the president nominates prime minister and build the governmnet institutions in Djibouti, Dalha told Shabelle on Monday.

The deputy speaker Prof. Dalha has told reporters that government institutions will be built when the newly elected president of Somalia Sheik Sharif Sheik Ahmed returns from the AU summit that continuing in Addis Ababa and then the whole government will relocate back to Somalia.

Asked about the town which the parliament will come back thought the seat of the legislatures is controlled by Al-shabab, he replied that the parliament will consult each other make a decision.

The Somali parliament elected Sharif Sheik Ahmed as the new Somali president in Djibouti after Former president resigned last month.

__________________________ 5 - Shabelle (En Anglais)

Des parlementaires somaliens libérés aprés avoir été capturés par les milices Al Shabaab, déclarent qu'ils vont attaquer Baïdoa pour en récupérer le contrôle. // Somali MPs say they will attack Baidoa

Some Somali transitional legislatures in Hudur town whom al-Shabaab captured and later released say they want to attack Baidoa, ex-seat of the Somali parliament, officials told Radio Shabelle

Al-shabab fighters captured Baidoa town last month after the Ethiopian troops withdrew from it.

Reports from the town say more Somali MPs, mostly chased forcibly from Baidoa including Mohamed Moalin Ahmed, the district commissioner of Hudur town and Shino Moalin Nurow, the deputy governor of Bay region were amassing troops in Hudur which is not too far from Baidoa.

Mohamed Moalin told Shabelle that they have been discussing to manage how they would attack and take control of Baidoa town adding that they will attack the town not representing the TFG.

It is unclear how the Somali MPs and their supporters in Hudur town will assault Baidoa but their statement comes as the Somali parliament elected president Sheik Sharif Sheik in neighbouring Djibouti.

_______________________ 4 - Shabelle avec Saba (YE) en Anglais

L'ancien Président du GNT adresse des louanges à son successeur et se félicite de la position du Yémen face à la crise somalienne. // Ex-president of Somalia hails new president

Somalia's Former President Abdullah Yusef lauded on Sunday the Yemeni attitudes supporting Somalia to bring security, stability and peace back.

During his meeting with the President Ali Abdullah Saleh, Former Somali President Yusef valued the President's stance sustaining Somalia in all events and at all levels.

He demanded the International community to present the requisite assistance to rebuild Somali and its institutions.

Yusef affirmed that he would assist the new president of Somali Sheik Sharif, asserting that the first task that should be on the table of the new president is bringing security and peace on the Somali land.

President Saleh asserted the significance of supporting the new President Sharif for reinforcing the national Unity and reconstructing the state of Somalia, accenting the importance of the solidarity of all Somalis to achieve that.

The meeting also reviewed the developments and the new situation in Somalia after electing Sharif as a new president.-SABA


___________________________________ 3 - Continental News

Sheikh Sharif Ahmed élu président de la Somalie

Trois ans après avoir été chassé de Mogadiscio, le chef des Tribunaux islamiques, Cheikh Charif Ahmed, a été élu président de la Somalie par les députés réunis à Djibouti.

Il est particulièrement risible de voir les médias occidentaux qualifier «d'islamiste modéré» Cheikh Charif Ahmed, alors qu'il y a trois ans il était présenté comme un suppôt d'Al-Qaeda. Uniquement sur la base des affirmations américaines, source unique de «Vérité».

C'est vrai que les temps ont légèrement changé à Washington et que la nouvelle administration Obama a également salué l'avènement à la présidence somalienne de ce «modéré». Il faut bien entendu apprécier que la nouvelle administration américaine ne tire plus sur tout ce qui bouge.

Dans la logique absurde qui a prévalu sous Bush, les députés somaliens réunis à Djibouti, il faut le souligner, seraient des fous ou bien des nouveaux ralliés à Oussama Ben Laden. Voilà donc un petit «progrès» à Washington, plutôt tardif. Car, en trois ans, beaucoup de sang et de poussière ont couvert les jours de Somalie.

Le problème est que ce brevet de «modération» unanimement accordé à Ahmed Charif ne lui sera d'aucun secours dans sa problématique mission.

La décision purement idéologique prise par l'administration Bush d'abattre, en 2006, les Tribunaux islamiques qui avaient réussi à mater les chefs de guerre, a créé une nouvelle situation plus compliquée. L'Ethiopie se voyant dans le «grand rôle» d'exécuteur des voeux de l'Empire a fini par retirer ses troupes après s'être totalement embourbée dans une Somalie qui se refusait à accepter la présence de ce vieil ennemi. Addis-Abeba a beau affirmer avoir «accompli sa mission» et reprocher à la communauté internationale son inaction, elle s'est fourvoyée dans un jeu malsain où elle est perdante.

Les forces africaines d'appoint, venues aussi dans un contexte conflictuel, sont également regardées comme des ennemis. Il y a trois ans, les Tribunaux islamiques exerçaient une emprise morale sur les «Chabab», ce n'est plus le cas aujourd'hui.

Et comme partout à travers l'histoire, le refus des puissants de reconnaître les revendications politiques en général, d'abord relayées par des mouvements disposés aux concessions et au dialogue, débouche sur des radicalisations sans cesse accentuées.

La gestion idéologique, à très courte vue, de la situation dans ce pays dévasté est donc parfaitement exemplaire. La diabolisation des Tribunaux islamiques n'a servi qu'à porter la situation somalienne à un niveau paroxystique. L'impossible stabilisation par des relais politiques sans ancrage dans la société somalienne fracturée par des années de guerre a provoqué l'apparition de phénomènes de criminalité de grande ampleur.

Le caractère éminemment contre-productif de la stratégie des néoconservateurs endossée par les Ethiopiens et une partie de l'Union africaine est ainsi illustré par le développement de la piraterie. La déstabilisation somalienne dépasse aujourd'hui ses frontières maritimes et menace, si une solution acceptable par toutes les parties n'est pas trouvée, de s'étendre à la sous-région dans son ensemble. La réhabilitation tardive des Tribunaux islamiques est un autre «triomphe» de la diplomatie nord-américaine...

K. Selim

_________________________________ 2 - Afrique - Asie

Somalie : les islamistes s’entre-tuent


Pendant que l’Éthiopie retire ses troupes de Somalie, les factions islamistes ont intensifié les combats entre eux. Plus de cinquante personnes ont trouvé la mort dans des affrontements hors de Mogadiscio. Un nouveau groupe militaire islamiste a déclaré une « guerre sainte » aux autres factions islamistes.

Le groupe Ahlu-Sunna Wal-Jama, « modéré », a tué plus de dix combattants de Hareka al-Shabab, une faction islamiste rivale connue comme l’une des plus puissantes en Somalie. Ahlu-Sunna Wal- Jama a repris deux villes, Dusa Mareb et Guriel, qui étaient contrôlées par Hareka al-Shabab.

Il s’est engagé à faire reculer cette faction dans d’autres parties du pays. Les combats viennent dans un moment de crise politique aiguë avec, d’un côté, le problème du remplacement du président du gouvernement transitoire, le colonel Abdullahi Yusuf, qui a démissionné, et, de l’autre, les tentatives pour mettre à exécution l’accord de paix de Djibouti.

Celui-ci stipule la formation d’un gouvernement d’union par la faction modérée des islamistes dirigé par Sheikh Ahmed et le gouvernement de transition. Washington prévoit de déposer une résolution au Conseil de sécurité des Nations unies pour renouveler le mandat de la force de l’Union africaine en Somalie et en accroître ses effectifs et, éventuellement, pour envoyer des forces de maintien de la paix de l’Onu.

Les troupes ougandaises et burundaises ont besoin d’une aide d’urgence alors que l’Éthiopie a retiré ses troupes en laissant un chaos pire que celui qui existait au moment de l’invasion

_________________________________ 1 - XINHUA

L'ONU prête à soutenir les efforts du nouveau gouvernement somalien pour la réconciliation nationale

Le secrétaire général (SG) de l'ONU, Ban Ki-moon, a déclaré dimanche que les Nations Unies sont prêtes à soutenir les efforts du nouveau gouvernement somalien pour la réconciliation nationale et l'établissement de la sécurité effective.

Dans un message publié par son porte-parole, M. Ban a félicité le nouveau gouvernement somalien pour le succès de l'élection présidentielle, la qualifiant de pas important vers la réconciliation nationale.

"Les Nations Unies ont soutenu ce processus et sont prêtes à aider le nouveau gouvernement dans ses efforts pour la réconciliation nationale et l'établissement de la sécurité effective", a déclaré M. Ban.

Les Nations Unies fourniront un soutien logistique fort à la force de maintien de la paix de l'Union africaine en Somalie et aideront à développer les forces de sécurité somalienne, a promis le SG.

Le Conseil de sécurité va décider dans les mois à venir une opération de maintien de la paix appropriée de l'ONU pour soutenir le développement politique, économique et social de Somalie, a-t-il ajouté.

Les députés somaliens ont élu vendredi un nouveau président en vue de mettre fin à la situation de vacance du gouvernement central en Somalie depuis 1991.

 
ordre des brosses à reluire
l'Ordre des
Brosses à Reluire



dessin de Roger Picon


réunit les meilleurs chantres du régime dictatorial

Bulletin n° 44
Mahdi Ahmed Abdilahi au grade de "Cireur de Pompes" - Premier échelon
Bulletin n° 45
Monsieur Ali Abdi, Ministre des Affaires Etrangères au grade "d'hyène fonceuse" - Premier échelon
Monsieur Johar, Ministre du commerce au grade "d'hyène repue" - Premier échelon
Observatoire n°B122
Mohamed Ali Mohamed (dit DIG DIG), auteur de l'article "Pour un peu plus de patriotisme" (paru dans le journal La Nation N°91 du 12/11/01) au grade de "Léche-bottes" avec mention spéciale.

Observatoire n°B127

l'ensemble des journalistes de La Nation pour un article paru début janvier 2002 et intitulé "Pour la liberté de la Presse", collectivement au grade de 'faux-culs' avec la barrette spéciale de dénonciateurs.
Observatoire n°B134
M. Ismael Ibrahim Houmed,
Ministre de la Justice, des Affaires Pénitentiaires et Musulmanes, Chargé des Droits de l’Homme, pour sa langue de bois, au grade de 'Somnifère'.

Observatoire n°B135

M. Wahib Ahmed ben Ahmed, Président du MSR pour une déclaration en faveur de la dictature et pour ses contradictions, au grade de 'Clown'


Observatoire n°B143
ZAKITAHA, journaliste qui a signé un article publié dans La Nation sous le titre "Vers un apprentissage serein de la Démocratie"
, au grade de "Baratineur patenté".


Observatoire n°B146
Mme Hawa Ahmed Youssouf
Ministre chargée de la Promotion de la Femme, du bien être familial
et des Affaires sociales, pour sa plaidoirie en faveur de l'Action de Guelleh pour la jeunesse et des progrès accomplis, au grade "d'Avocat du Diable"


Observatoire n°B152a
M. Mohamed Ali Daoud
pour l'affirmation de son egagement total ainsi que de celui du FRUD-Bis aux côtés de la dictaure et des forces du mal, au grade de "Bouffon écervelé"


Observatoire n°B155

Monsieur DILEITA,
Premier Ministre, pour les injures adressées à Monsieur Ahmed DINI, au grade de "Perroquet soumis".


Observatoire n°B160
Djama Ali Guelleh, directeur de l'EDD, pour les propos qu'il a tenu contre les populations financièrement exsangues et pour les menaces qu'il a proférées, au grade de "Père Fouettard"

Observatoire n°B164
Mohamed Moussa Chehem, ancien instituteur, devenu Ambassadeur à Bruxelles, pour les propos qu'il a tenu contre les opposants politiques de son pays et pour ses notions erronnées de mathématiques, au grade de
"Flagorneur inconsistant"


Bulletin N°B173
Moumin Bahdon Farah, ancien Ministre
, ancien opposant, au grade d'Opposant fluctuant et réductible' pour les propos, emprunts de flagornerie, qu'il a prononcés publiquement en faveur de Guelleh et de son système dictatorial.


Bulletin N°B175
Mohamed Aden Waberi président de l‘ADEPF, qui a offert 50 bicyclettes à la FNP pour les aider à capturer les coupables, au grade de 'Maton Chef'.



Observatoire n°B176
Le congrès extraordinaire
de l'Ordre des Brosses
à reluire
a réuni :
- Moumin Bahdon Farah, "opposant fluctuant et réductible'
chef de file du PSD,
- Mohamed Ali,
Secrétaire Général du RPP,
- Aden Robleh Awaleh,
président du PND,
- Ali Mohamed Daoud,
président du FRUD,
- Dileita Mohamed Dileita, 'perroquet soumis'
le Premier ministre
,
et Ismaël Omar Guelleh.


Observatoire n°B177
Monsieur Omar AIDID
, pour avoir censuré les émissions de Canal +, au titre de 'Grand guignol'


Observatoire n°B177
Promotion de Noël 2002,
Djama Souleiman, Procureur,
Goumaneh, Ambassadeur,
Me Martinet,
au grade de "Cow-Boys de l'impossible" et Moumin Bahdon est promu officier de l'Ordre des Brosses à Reluire.

Observatoire n°B180

M Ismaël Yassin, Président de la CENI pour ses propos satisfaits vis à vis de la régularité du scrution du 10/01/03 au grade de "Magicien des Chiffres"


Observatoire n°B191
Me Aref Mohamed Aref pour ses déclarations publiques en faveur d'un général au passé plus que doûteux et contre un opposant politique, au grade de "Corbeau repenti"

Observatoire n°B195

M. Ali Mohamed Daoud, Président du FRUD cloné, pour son engagement publique le 26 avril 2003 en faveur d'un resserement des liens avec la dictature sanguinaire, au grade "Bonimenteur incorrigible"


Observatoire n°B195
M. Ali Abdi Farah, Ministre des Affaires étrangères pour ses propos au sujet de l'instauration de la bonne gouvernance au royaume de Guelleh, au grade "Camelot du Roi"

Observatoire n°B198
M. Rifki Abdoulkader, Ministre de tutelle de la Communication pour les propos tenus dans un droit de réponse paru sur les Nouvelles d'ADDIS "Agent X - Missions impossibles"

Observatoire n°B203

Me Wabat Daoud, bâtonnier du barreau de Djibouti, pour ses affirmations concernant la situation d'un Etat de Droit à Djibouti, au grade de "Grand encenseur embrouillé".

Observatoire n°B215
Abdallah Abdillahi Miguil, Ministre de ll'Habitat, pour sa communication-rélexion dans l'ADI, au grade de "Décrotteur de souliers".

Observatoire n°B224
Abdoulrazak Daoud, chef du district de Tadjourah, pour les propos flagorneurs tenus lors de la visite de la Présidente à Tadjourah, au grade de "Bouffon de la Reine"


Observatoire n°B232

M. Ismaël Ibrahim Houmed
, Garde des Sceaux, au grade de "Pitre public" et



M. Mahamoud Ali Youssouf, Ministre délégué, au grade de "Bonimenteur de Cour" pour leur discours en janvier 2004, lors de la Conférence de Sana'a.

Observatoire n°B236

Mohamed Moussa Chehem,
Ambassadeur auprès du Bénélux, des Pays scandinaves et de l'U.E., pour ses déclarations au Journal LA NATION "Grand Manipulateur " '2ème nomination"


Observatoire n°B252

Le Journal LA NATION,
au titre de "feuille de choux" 1er échelon, pour ses articles flagorneurs au sujet de Guelleh et sa volonté de lutter contre la pauvreté à Djibouti.


Observatoire n°B272
Monsieur Mohamed Aden Douksiyé
, pour le vibrant hommage rendu à Guelleh et à sa politique réussie de redressement économique, le 6 novembre 2004 à l'Ambassade de Paris, au grade de "Premier Porte-Plumeau"

Observatoire n°B277

Monsieur Ali Abdi Farah,
Ministre des Affaires étrangères pour les déclarations publiques à l'occasion de l'ouverture des discussions avec l'U.E., au grade de "Valet de la Cour du Roitelet"


Observatoire n°B281
Monsieur Rachid Idriss Nour Souran,
Editorialiste à La Nation pour ses déclarations "Affaire Borrel - The game is over !" au grade de "Cache misère"


Observatoire n°B282
Monsieur Dini Mohamed Dini,
Présient de l'APEM, pour son discours d'Obbock, au grade de "Frotte-manche"


Observatoire n°B287

Monsieur Mohamed Daoud Chehem,

Président du PDD, pour sa candidature alibi à l'élection présidentielle d'avril 2005 et le soutien qu'il apporte indirectement à Guelleh, au grade de Chevalier dans l'Ordre des Faire-valoir, avec le titre de "Gentilhomme porte-coton" et cooptation automatique dans l'Ordre des Brosses à reluire.


Observatoire n°B288
Monsieur Ibrahim Chehem Daoud,

Président de l'UPR, pour son discours en faveur du maintien de la dictature, de l'asservissement de la population et d'un soutien inconditionnel à IOG, au grade de "Fayot de la dernière heure"


Observatoire n°B289
Monsieur Omar "Kuul" et Madame Zeinab Kamil Ali reçus conjointement pour leurs déclarations en faveur du vote pour Guelleh au titre de "flagorneurs aux petits pieds"

Observatoire n°B291
Monsieur Ali Ismail Yabé, Président de la CENI, reçu pour son action en faveur du "blanchiment" de la fraude électorale au grade d'Officier et au titre de "vendeur de salades"


Observatoire n°B294
Monsieur Ali Hassan Ali, Docteur en sciences économiques (Nancy), pour son long plaidoyer en faveru des mérites de la dictature, paru dans La Nation au titre d' "opportuniste de la dernière heure"


Observatoire n°B298
Mohamed Ali Moumin, ancien directeur de l'environnement, nommé récemment Ambassadeur au Soudan, pour les propos tenus dans La Nation, au titre de "Blablateur inconsistant "


Observatoire n°B309

Ali Farah Assoweh, Ministre des Finances, pour les propos tenus dans La Nation, au titre de "Courtisan servile"


Observatoire n°B315
Ismaïl Nour Mouhoumed,
Président de l'Association pour la Promotion du Civisme, pour les propos tenus dans La Nation au grade de "Grande andouille"


Observatoire n°B321
Monsieur Abdourahman Mohamed Abdillahi (Gojo), qui affirme être, Président de l'association de l'amitié Djibouti-France, pour son article publié par La Nation au grade de "Félon irresponsable"

Observatoire n°B322

Monsieur Jean-Paul Angelier, Ambassadeur de France à Djibouti, pour les propos qu'il a tenu en conférence publique et qui ont été repris par La Nation au grade de " Pompier de la dernière chance" . C'est le premier européen qui accéde à cet Ordre prestigieux.


Observatoire n°B337
DIG-DIG, chevalier depuis 2001, auteur de l'article "Chapeau Monsieur le Ministre " (paru dans le journal La Nation du 16/02/06) à la dignité d'officier et au grade de "Léche-bottes récidiviste et incorrigible"


Observatoire n°B349
ABS, pour un article paru dans La Nation et vantant les mérites d'une année de Présdence ! au grade
"Trompe couillon"


Observatoire n°B356

L'éditorialiste de La Nation du 29/06/06, pour un hommage appuyé à Guelleh et des formules aussi prétentieuses qu'incompréhensibles
"Ciseleur de la formule creuse et absconse"


Observatoire n°B387-A
ALI MOHAMED ABDOU, conseiller du Ministre de la Justice, pour ses attaques contre J-P Noël ABDI et ses affirmations concernant la démocratie et l'Etat de Droit à Djibouti, au grade de
"Grand farceur "


Observatoire n°B400
.......
Chris LAFAILLE et Pierre RANCE, journalistes à Paris-Match et Europe1, pour leurs thèses négatives dans l'assassinat du Juge Borrel aux grades de
"Négatif de la dernière heure et Négatif des évidences"


Observatoire n°B414

M Youssouf Abdillahi Houssein, directeur de Daallo airlines pour les propos flagorneurs qu'il a tenu dans La Nation, au grade de "Pilote des mirages présidentiels"


Observatoire N° B 435

Chris Lafaille, journaliste au service de Guelleh, a été élevé à la dignité d'officier de l'ordre au Grade de "Grand mercernaire et négationniste incorrigible"
pour son livre sur l'affaire Borrel.

Observatoire N° B 435

Olivier Stirn, pour les félicitations que son épouse et lui ont envoyé à Guelleh à propos des législatives de 2008 et de la démocratie à Djibouti au grade de "Grande Andouille de la Dictature "


Observatoire N° B 442

MIchel Roussin ,
pour son article vantant les mérites économiques de Guelleh et l'épanouissement social du pays au grade d'
"enjoliveur des réalités troubles "


Observatoire N° B 469

Sunil SAIGAL,
représentant résident du PNUD à Djibouti, pour le soutien sans pareil, qu'il apporter à la dictature djiboutienneau grade de
"flagorneur arrogant "


Observatoire N° B 478

ALI MOHAMED ABDOU,
Président de la Commission nationale des Droits de l'Homme au titre de
"Baratineur intarissable "


Observatoire N° B 498

Ougourheh Kifleh
Ministre de la Défense au grade de
"Flagorneur du génie "

Observatoire N° B 528

ALI MOHAMED ABDOU,
est promu à l'unanimité à la dignité d'Officier avec le titre de CNDH, en récompense de l'interview qu'il a donné à La Nation. "Commandeur des Négationistes de la Détresse Humaine"


Observatoire N° B 530
L'Ing. bilan Ali Soubanneh
est coopté à l'unanimité moins une voix en qualité de membre de l'Ordre des Brosses à Reluire, au grade de "Ramasse-miettes", pour ses déclarations en faveur de l'ajout de Guelleh sur la liste des nominés pour le Prix Nobel de la Paix.

Observatoire N° B 545
Abdillahi Ainan Robleh
a été coopté à l'unanimité des voix en qualité de membre de l'Ordre des Brosses à Reluire, au grade de "Diffuseur des mirages présidentiels ", pour ses déclarations en faveur des réussites de Guelleh et du troisième mandat

Observatoire N° B 575
Francis Gillery
a été coopté à l'unanimité pour le remercier du reportage de désintoxication probable, qu'il a réalisé et qui permet à la dictature de se refaire une "santé médiatique" au grade de "Mercenaire des élites dominantes"

Observatoire N° B 575
Françoise Mouline
a été cooptée à l'unanimité pour sa mise en cause des affirmations d'Elisabteh Borrel et son soutien inconditionnel à un prêtre pédophile, condamné pour ces faits. "Danse avec les Loups "

Observatoire N° B 578
Farhat Rachad
a été cooptéà une faible majorité pour récompenser son enagement aux côtés du 3ème mandat, lors de l'interview qu'il a donnée à Africa 24, au grade de "Joueur de fifre à gelots"

Observatoire N° B 580
Democracy International
a été cooptée à l'unanimité pour le soutien qu'elle a apportée à la dictature djiboutienne, par le biais d'un rapport extrêmement favorable au 3ème mandat, signé par MM. Christian Hennemeyer, El Obaid Ahmed El Obaid, et Kevin Colbourne, L'association est élevée au grade de "Cache misères"

Observatoire N° B 631

ALI MOHAMED ABDOU,
est promu à l'unanimité à la dignité de commandeur avec le titre de "Grand Couillon de service", pour ses déclarations à l'occasion de la préparation de la journée des D.H. à Djibouti.