ARDHD : l'actualité en continu : Djibouti et la Corne de l'Afrique
 
 
la défense des droits de l'homme à Djibouti

 


07/02/09 (B485) Le nouveau président somalien annonce ses orientations et son programme pour constituer un gouvernement. (4 articles en Français et en Anglais)

__________________________ 4 - Shabelle (En Anglais)

Le nouveau Président somalien déplore l'assassinat d'un journaliste. // President deplores killing of a Somali radio head

The newly elected president Somalia Sheik Sharif Sheik Ahmed has strongly condemned Friday the assassination of a prominent Somali journalist Sa’id Tahliil Ahmed, who was also the director of Horn Afrik radio.

Sa’id Tahlil Ahmed was shot dead in Bakaro Market on Wednesday by unknown three gunmen on his way to a meeting with senior al-Shabaab officials in Mogadishu who invited radio directors and editors to meet them in an undisclosed location.

“I condemn the shooting of Said Tahliil Ahmed, and those behind it will be brought before the justice,” the president said.

“I send my heartfelt condolence to the bereaved family and the Somali journalists as whole, I also thank for the difficult job they are doing,” he added.

President Sharif has called for the Somali people to support the peace and reconciliation and solve their differences through dialogue.

Sheik Sharif Sheik Ahmed was elected as Somali president by the parliament on Saturday in neighbouring Djibouti.

Somalia is one of the worst places in the world to be a journalist with about ten journalists killed over the past three years.

__________________________ 3 - AFP

Somalie: le nouveau président à Mogadiscio pour préparer son gouvernement

Le nouveau président somalien cheikh Sharif Cheikh Ahmed est arrivé samedi à Mogadiscio, pour la première fois depuis son élection le 31 janvier, afin d'y préparer la formation de son gouvernement de coalition.

"Ma présence à Mogadiscio vise à des consultations avec les autorités locales, les responsables politiques et les groupes islamiques de résistance", a indiqué à la presse le président à son arrivée dans la capitale somalienne.

Elu le 31 janvier par le parlement somalien réuni à Djibouti, cheikh Sharif a participé cette semaine à Addis Abeba au sommet de l'Union africaine avant de rejoindre son pays.

Chef de l'Alliance pour une nouvelle libération de la Somalie (ARS) et ancien leader des "tribunaux" islamiques qui avaient contrôlé l'essentiel de la Somalie en 2006, cheikh Sharif, âgé d'une quarantaine d'années, a l'ambition de former un gouvernement de large coalition.

Aussitôt élu, le chef religieux avait notamment invité tous les groupes armés en conflit en Somalie à rejoindre le processus de paix soutenu par l'ONU.

Il devra notamment désigner un nouveau Premier ministre pour succéder à Nur Hassan Hussein qui est originaire du même clan Hawiye que lui. Selon la charte de transition somalienne, le président, le Premier ministre et le président du parlement doivent être issus de clans différents.

La Somalie vit en situation de guerre civile pratiquement en permanence depuis 1991.

___________________________ 2 - XINHUA

Le nouveau dirigeant somalien désignera un Premier ministre "dans les jours à venir"

Le nouveau président somalien, Sheik Sharif Sheik Ahmed, a annoncé à Djibouti-ville qu'il désignerait un Premier ministre dans les jours à venir et a appelé les groupes islamistes à soutenir son gouvernement, d'après les nouvelles parvenues à Mogadiscio vendredi.

"Nous annoncerons le Premier ministre somalien dans les jours à venir et espérons qu'il sera celui qui sera capable de mettre le pays sur la nouvelle étape et reformer le pays et former un gouvernement d'union nationale," a indiqué le président Ahmed aux journalistes à Djibouti-ville, la capitale du Djibouti voisin.

Le nouveau président, élu au cours d'un vote parlementaire organisé à la fin du mois dernier à Djibouti, a indiqué que le nouveau gouvernement sera "acceptable pour tous les Somaliens et sera capable d'obtenir le soutien du peuple somalien, de la communauté internationale et des voisins de la sous-région."

Il a remercié le peuple somalien pour son "soutien et (sa) patience" et lui a demandé d'assumer son rôle en soutenant le processus de paix et ses élections, l'invitant à être uni.

Le président Ahmed a accepté une récente offre de médiation de la part de l'Union internationale pour les chercheurs musulmans entre le gouvernement somalien de transition qu'il dirige et les groupes radicaux armés qui s'opposent à son gouvernement, les appelant à cesser les combats et s'est proposé de discuter avec eux.

"Ce n'est pas le temps de la guerre. C'est un temps de paix et nous devrions tous soutenir la paix," a estimé le président Ahmed.

Ahmed a présenté ses condoléances aux familles et amis du directeur de Horn Afrik Media Network à Mogadiscio, Saïd Tahil Ahmed, qui a été tué par des hommes armés non-identifiés près du principal marché de Mogadiscio, Bakara.

Le président Ahmed a loué les médias locaux pour "les sacrifices" qu'il font pour informer le public somalien et le monde en général sur ce qui se passe dans la Somalie ravagée par la guerre, estimant qu'il est maintenant choquant qu'un journaliste puisse être tué pour avoir exprimé ses opinions.

___________________________ 1 - Al Jazeera (En Anglais)

Le Président somalien appelle à l'ouverture urgent du dialogue avec les mouvements islamistes qui mènent des combats en Somalie. // Somali president urges 'dialogue'

Somalia's new president has vowed to hold talks with the al-Shabab movement, one of several armed opposition groups fighting for control of the country.

"I believe the best way to approach them is dialogue and trying to convince each other," Sheikh Sharif Sheikh Ahmed told Al Jazeera.

Ahmed, who led the Islamic Courts' Union when it controlled much of south and central Somalia in 2006 before being forced out by Ethiopian forces, was sworn in as president on February 1.

He has vowed to form a broad-based government and invite all armed groups in the Horn of Africa nation to join a UN-sponsored reconciliation effort.

"You know in Somalia today everyone thinks he or she is right and doesn't want to dialogue. We must abandon this culture. We must sit together, talk and come up with solutions to our problems," Ahmed said.

"That is the best way forward. We must stay away from anything that will bring further conflict."

Armed opposition

Ahmed's Alliance for the Re-Liberation of Somalia (ARS) joined the transitional government as part of a peace deal signed in 2008.

But the administration has little real power, with armed opposition groups, including al-Shabab, controlling many towns and large areas of the capital Mogadishu.

As the parliament met in neighbouring Djibouti to elect Ahmed, al-Shabab, which split from the Islamic Courts' Union over the peace process and disapproves of Ahmed, moved into the of Baidoa were the government normally meets.

"It is true that al-Shabab and the radical elements believe that Sheikh Sharif is a traitor, he is engaged with the arch-enemy of Somalia, Ethiopia, and the West," Rashid Abdi of the International Crisis Group think-tank told Al Jazeera.

"They paint him as a man who has, basically, sold out.

"It will be very, very difficult for Sheikh Sharif to engage in dialogue with the radical Islamist groups in southern Somalia, but essentially these are his former comrades in arms, so we should not stop him from making that attempt," he said from Nairobi, the capital of Kenya.

Ahmed 'adamant'

Ahmed insisted that his experience as leader of the Islamic Courts' Union during their brief period of power had prepared him for the task of stabilising the country, which has been without an effective central government since 1991.

"When I begun that task many used to tell me that I would fail and that I should abandon my lofty ideas for peace. These calls came to me from friends, relatives and all those who knew me," he said.

"But I was adamant that I could not just sit and watch as Somalia's situation continued to worsen. Thanks God I managed to convince many to accept peace and we realised stability for sometime under the Islamic Courts' Union.

"I believe there is even a bigger opportunity for peace today."

There have been more than a dozen previous peace efforts since Mohammed Siad Barre was overthrown in 1991 and three previous governments have been formed, but they never managed to take effective control of the country.

African peacekeepers

The African Union (AU) has sent peacekeepers to Somalia in an attempt to halt the violence, which has kiled at least 16,000 people in the last two years and caused more than one million to flee their homes.

But the forces, sent by Uganda and Burundi, have been unable to bring the situation under control and have instead become targets of some of the near-daily attacks.

Ahmed told Al Jazeera that during a recent AU summit, he had asked the body to review how the mission in Somalia operates after reports that civilians had been killed in the crossfire between the two sides.

"We met the African Union Commission and discussed the problems the AU forces in Somalia pose to civilians when they come under attack. We said we are not happy with how they react with force," Ahmed said.

"Somalia is passing through bad times and our intention is to give the role of peace building to the people and the government to take the leadership and facilitation of these efforts.

"We want to secure the country in a very short time. This will enable the peacekeepers to return home."

 
ordre des brosses à reluire
l'Ordre des
Brosses à Reluire



dessin de Roger Picon


réunit les meilleurs chantres du régime dictatorial

Bulletin n° 44
Mahdi Ahmed Abdilahi au grade de "Cireur de Pompes" - Premier échelon
Bulletin n° 45
Monsieur Ali Abdi, Ministre des Affaires Etrangères au grade "d'hyène fonceuse" - Premier échelon
Monsieur Johar, Ministre du commerce au grade "d'hyène repue" - Premier échelon
Observatoire n°B122
Mohamed Ali Mohamed (dit DIG DIG), auteur de l'article "Pour un peu plus de patriotisme" (paru dans le journal La Nation N°91 du 12/11/01) au grade de "Léche-bottes" avec mention spéciale.

Observatoire n°B127

l'ensemble des journalistes de La Nation pour un article paru début janvier 2002 et intitulé "Pour la liberté de la Presse", collectivement au grade de 'faux-culs' avec la barrette spéciale de dénonciateurs.
Observatoire n°B134
M. Ismael Ibrahim Houmed,
Ministre de la Justice, des Affaires Pénitentiaires et Musulmanes, Chargé des Droits de l’Homme, pour sa langue de bois, au grade de 'Somnifère'.

Observatoire n°B135

M. Wahib Ahmed ben Ahmed, Président du MSR pour une déclaration en faveur de la dictature et pour ses contradictions, au grade de 'Clown'


Observatoire n°B143
ZAKITAHA, journaliste qui a signé un article publié dans La Nation sous le titre "Vers un apprentissage serein de la Démocratie"
, au grade de "Baratineur patenté".


Observatoire n°B146
Mme Hawa Ahmed Youssouf
Ministre chargée de la Promotion de la Femme, du bien être familial
et des Affaires sociales, pour sa plaidoirie en faveur de l'Action de Guelleh pour la jeunesse et des progrès accomplis, au grade "d'Avocat du Diable"


Observatoire n°B152a
M. Mohamed Ali Daoud
pour l'affirmation de son egagement total ainsi que de celui du FRUD-Bis aux côtés de la dictaure et des forces du mal, au grade de "Bouffon écervelé"


Observatoire n°B155

Monsieur DILEITA,
Premier Ministre, pour les injures adressées à Monsieur Ahmed DINI, au grade de "Perroquet soumis".


Observatoire n°B160
Djama Ali Guelleh, directeur de l'EDD, pour les propos qu'il a tenu contre les populations financièrement exsangues et pour les menaces qu'il a proférées, au grade de "Père Fouettard"

Observatoire n°B164
Mohamed Moussa Chehem, ancien instituteur, devenu Ambassadeur à Bruxelles, pour les propos qu'il a tenu contre les opposants politiques de son pays et pour ses notions erronnées de mathématiques, au grade de
"Flagorneur inconsistant"


Bulletin N°B173
Moumin Bahdon Farah, ancien Ministre
, ancien opposant, au grade d'Opposant fluctuant et réductible' pour les propos, emprunts de flagornerie, qu'il a prononcés publiquement en faveur de Guelleh et de son système dictatorial.


Bulletin N°B175
Mohamed Aden Waberi président de l‘ADEPF, qui a offert 50 bicyclettes à la FNP pour les aider à capturer les coupables, au grade de 'Maton Chef'.



Observatoire n°B176
Le congrès extraordinaire
de l'Ordre des Brosses
à reluire
a réuni :
- Moumin Bahdon Farah, "opposant fluctuant et réductible'
chef de file du PSD,
- Mohamed Ali,
Secrétaire Général du RPP,
- Aden Robleh Awaleh,
président du PND,
- Ali Mohamed Daoud,
président du FRUD,
- Dileita Mohamed Dileita, 'perroquet soumis'
le Premier ministre
,
et Ismaël Omar Guelleh.


Observatoire n°B177
Monsieur Omar AIDID
, pour avoir censuré les émissions de Canal +, au titre de 'Grand guignol'


Observatoire n°B177
Promotion de Noël 2002,
Djama Souleiman, Procureur,
Goumaneh, Ambassadeur,
Me Martinet,
au grade de "Cow-Boys de l'impossible" et Moumin Bahdon est promu officier de l'Ordre des Brosses à Reluire.

Observatoire n°B180

M Ismaël Yassin, Président de la CENI pour ses propos satisfaits vis à vis de la régularité du scrution du 10/01/03 au grade de "Magicien des Chiffres"


Observatoire n°B191
Me Aref Mohamed Aref pour ses déclarations publiques en faveur d'un général au passé plus que doûteux et contre un opposant politique, au grade de "Corbeau repenti"

Observatoire n°B195

M. Ali Mohamed Daoud, Président du FRUD cloné, pour son engagement publique le 26 avril 2003 en faveur d'un resserement des liens avec la dictature sanguinaire, au grade "Bonimenteur incorrigible"


Observatoire n°B195
M. Ali Abdi Farah, Ministre des Affaires étrangères pour ses propos au sujet de l'instauration de la bonne gouvernance au royaume de Guelleh, au grade "Camelot du Roi"

Observatoire n°B198
M. Rifki Abdoulkader, Ministre de tutelle de la Communication pour les propos tenus dans un droit de réponse paru sur les Nouvelles d'ADDIS "Agent X - Missions impossibles"

Observatoire n°B203

Me Wabat Daoud, bâtonnier du barreau de Djibouti, pour ses affirmations concernant la situation d'un Etat de Droit à Djibouti, au grade de "Grand encenseur embrouillé".

Observatoire n°B215
Abdallah Abdillahi Miguil, Ministre de ll'Habitat, pour sa communication-rélexion dans l'ADI, au grade de "Décrotteur de souliers".

Observatoire n°B224
Abdoulrazak Daoud, chef du district de Tadjourah, pour les propos flagorneurs tenus lors de la visite de la Présidente à Tadjourah, au grade de "Bouffon de la Reine"


Observatoire n°B232

M. Ismaël Ibrahim Houmed
, Garde des Sceaux, au grade de "Pitre public" et



M. Mahamoud Ali Youssouf, Ministre délégué, au grade de "Bonimenteur de Cour" pour leur discours en janvier 2004, lors de la Conférence de Sana'a.

Observatoire n°B236

Mohamed Moussa Chehem,
Ambassadeur auprès du Bénélux, des Pays scandinaves et de l'U.E., pour ses déclarations au Journal LA NATION "Grand Manipulateur " '2ème nomination"


Observatoire n°B252

Le Journal LA NATION,
au titre de "feuille de choux" 1er échelon, pour ses articles flagorneurs au sujet de Guelleh et sa volonté de lutter contre la pauvreté à Djibouti.


Observatoire n°B272
Monsieur Mohamed Aden Douksiyé
, pour le vibrant hommage rendu à Guelleh et à sa politique réussie de redressement économique, le 6 novembre 2004 à l'Ambassade de Paris, au grade de "Premier Porte-Plumeau"

Observatoire n°B277

Monsieur Ali Abdi Farah,
Ministre des Affaires étrangères pour les déclarations publiques à l'occasion de l'ouverture des discussions avec l'U.E., au grade de "Valet de la Cour du Roitelet"


Observatoire n°B281
Monsieur Rachid Idriss Nour Souran,
Editorialiste à La Nation pour ses déclarations "Affaire Borrel - The game is over !" au grade de "Cache misère"


Observatoire n°B282
Monsieur Dini Mohamed Dini,
Présient de l'APEM, pour son discours d'Obbock, au grade de "Frotte-manche"


Observatoire n°B287

Monsieur Mohamed Daoud Chehem,

Président du PDD, pour sa candidature alibi à l'élection présidentielle d'avril 2005 et le soutien qu'il apporte indirectement à Guelleh, au grade de Chevalier dans l'Ordre des Faire-valoir, avec le titre de "Gentilhomme porte-coton" et cooptation automatique dans l'Ordre des Brosses à reluire.


Observatoire n°B288
Monsieur Ibrahim Chehem Daoud,

Président de l'UPR, pour son discours en faveur du maintien de la dictature, de l'asservissement de la population et d'un soutien inconditionnel à IOG, au grade de "Fayot de la dernière heure"


Observatoire n°B289
Monsieur Omar "Kuul" et Madame Zeinab Kamil Ali reçus conjointement pour leurs déclarations en faveur du vote pour Guelleh au titre de "flagorneurs aux petits pieds"

Observatoire n°B291
Monsieur Ali Ismail Yabé, Président de la CENI, reçu pour son action en faveur du "blanchiment" de la fraude électorale au grade d'Officier et au titre de "vendeur de salades"


Observatoire n°B294
Monsieur Ali Hassan Ali, Docteur en sciences économiques (Nancy), pour son long plaidoyer en faveru des mérites de la dictature, paru dans La Nation au titre d' "opportuniste de la dernière heure"


Observatoire n°B298
Mohamed Ali Moumin, ancien directeur de l'environnement, nommé récemment Ambassadeur au Soudan, pour les propos tenus dans La Nation, au titre de "Blablateur inconsistant "


Observatoire n°B309

Ali Farah Assoweh, Ministre des Finances, pour les propos tenus dans La Nation, au titre de "Courtisan servile"


Observatoire n°B315
Ismaïl Nour Mouhoumed,
Président de l'Association pour la Promotion du Civisme, pour les propos tenus dans La Nation au grade de "Grande andouille"


Observatoire n°B321
Monsieur Abdourahman Mohamed Abdillahi (Gojo), qui affirme être, Président de l'association de l'amitié Djibouti-France, pour son article publié par La Nation au grade de "Félon irresponsable"

Observatoire n°B322

Monsieur Jean-Paul Angelier, Ambassadeur de France à Djibouti, pour les propos qu'il a tenu en conférence publique et qui ont été repris par La Nation au grade de " Pompier de la dernière chance" . C'est le premier européen qui accéde à cet Ordre prestigieux.


Observatoire n°B337
DIG-DIG, chevalier depuis 2001, auteur de l'article "Chapeau Monsieur le Ministre " (paru dans le journal La Nation du 16/02/06) à la dignité d'officier et au grade de "Léche-bottes récidiviste et incorrigible"


Observatoire n°B349
ABS, pour un article paru dans La Nation et vantant les mérites d'une année de Présdence ! au grade
"Trompe couillon"


Observatoire n°B356

L'éditorialiste de La Nation du 29/06/06, pour un hommage appuyé à Guelleh et des formules aussi prétentieuses qu'incompréhensibles
"Ciseleur de la formule creuse et absconse"


Observatoire n°B387-A
ALI MOHAMED ABDOU, conseiller du Ministre de la Justice, pour ses attaques contre J-P Noël ABDI et ses affirmations concernant la démocratie et l'Etat de Droit à Djibouti, au grade de
"Grand farceur "


Observatoire n°B400
.......
Chris LAFAILLE et Pierre RANCE, journalistes à Paris-Match et Europe1, pour leurs thèses négatives dans l'assassinat du Juge Borrel aux grades de
"Négatif de la dernière heure et Négatif des évidences"


Observatoire n°B414

M Youssouf Abdillahi Houssein, directeur de Daallo airlines pour les propos flagorneurs qu'il a tenu dans La Nation, au grade de "Pilote des mirages présidentiels"


Observatoire N° B 435

Chris Lafaille, journaliste au service de Guelleh, a été élevé à la dignité d'officier de l'ordre au Grade de "Grand mercernaire et négationniste incorrigible"
pour son livre sur l'affaire Borrel.

Observatoire N° B 435

Olivier Stirn, pour les félicitations que son épouse et lui ont envoyé à Guelleh à propos des législatives de 2008 et de la démocratie à Djibouti au grade de "Grande Andouille de la Dictature "


Observatoire N° B 442

MIchel Roussin ,
pour son article vantant les mérites économiques de Guelleh et l'épanouissement social du pays au grade d'
"enjoliveur des réalités troubles "


Observatoire N° B 469

Sunil SAIGAL,
représentant résident du PNUD à Djibouti, pour le soutien sans pareil, qu'il apporter à la dictature djiboutienneau grade de
"flagorneur arrogant "


Observatoire N° B 478

ALI MOHAMED ABDOU,
Président de la Commission nationale des Droits de l'Homme au titre de
"Baratineur intarissable "


Observatoire N° B 498

Ougourheh Kifleh
Ministre de la Défense au grade de
"Flagorneur du génie "

Observatoire N° B 528

ALI MOHAMED ABDOU,
est promu à l'unanimité à la dignité d'Officier avec le titre de CNDH, en récompense de l'interview qu'il a donné à La Nation. "Commandeur des Négationistes de la Détresse Humaine"


Observatoire N° B 530
L'Ing. bilan Ali Soubanneh
est coopté à l'unanimité moins une voix en qualité de membre de l'Ordre des Brosses à Reluire, au grade de "Ramasse-miettes", pour ses déclarations en faveur de l'ajout de Guelleh sur la liste des nominés pour le Prix Nobel de la Paix.

Observatoire N° B 545
Abdillahi Ainan Robleh
a été coopté à l'unanimité des voix en qualité de membre de l'Ordre des Brosses à Reluire, au grade de "Diffuseur des mirages présidentiels ", pour ses déclarations en faveur des réussites de Guelleh et du troisième mandat

Observatoire N° B 575
Francis Gillery
a été coopté à l'unanimité pour le remercier du reportage de désintoxication probable, qu'il a réalisé et qui permet à la dictature de se refaire une "santé médiatique" au grade de "Mercenaire des élites dominantes"

Observatoire N° B 575
Françoise Mouline
a été cooptée à l'unanimité pour sa mise en cause des affirmations d'Elisabteh Borrel et son soutien inconditionnel à un prêtre pédophile, condamné pour ces faits. "Danse avec les Loups "

Observatoire N° B 578
Farhat Rachad
a été cooptéà une faible majorité pour récompenser son enagement aux côtés du 3ème mandat, lors de l'interview qu'il a donnée à Africa 24, au grade de "Joueur de fifre à gelots"

Observatoire N° B 580
Democracy International
a été cooptée à l'unanimité pour le soutien qu'elle a apportée à la dictature djiboutienne, par le biais d'un rapport extrêmement favorable au 3ème mandat, signé par MM. Christian Hennemeyer, El Obaid Ahmed El Obaid, et Kevin Colbourne, L'association est élevée au grade de "Cache misères"

Observatoire N° B 631

ALI MOHAMED ABDOU,
est promu à l'unanimité à la dignité de commandeur avec le titre de "Grand Couillon de service", pour ses déclarations à l'occasion de la préparation de la journée des D.H. à Djibouti.