ARDHD : l'actualité en continu : Djibouti et la Corne de l'Afrique
 
 
la défense des droits de l'homme à Djibouti

 


22/03/09 (B491) Nouvelles de Somalie. Toujours des informations contradictoires. Aujourd'hui, au sujet de l'appel de Ben Laden et sur la présence des forces internationales et sur leur renforcement éventuel avec des contingents de l'ONU .. (8 articles en Anglais et en Français)

__________________ 8 - Shabelle (En Anglais)

Des représentants du Gouvernement de la ville d'Elbarde désapprouvent la reddition de certains de leurs soldats à l'administration islamique des régions de Bay et de Bakol. // Government officials disprove that some of their soldiers surrendered to al-Shabab

The government officials in Elbarde town in Bakol region have disproved that some of their soldiers surrendered to the Islamic administration of al-Shabab in Bay and Bakol regions, official told Shabelle radio on Sunday.

Mohamed Mo’allin, a district commissioner of Hudur town of the Somali government who is in parts of Bakol region disproved that some of their soldiers left and surrendered to the Islamic administration of al-Shabab who controls most of Bay and Bakol regions in southern Somalia.

Mr. Mohamed reiterated that there were no soldiers left from them except at least 10 young boys that they permitted them to go and visit their parents in the regions.

Asked about whom they support of the fighting that they are against al-Shabab, he replied that they get support from the transitional government and its ministers.

The statement of the district commissioner of Hudur town of the transitional government Mr. Mohamed Mo’allin comes as more of the government soldiers in Bay and Bakol regions surrendered to the Islamic administration of al-Shabab who controls many parts of the regions.

__________________ 7 - Shabelle (En Anglais)

Les islamistes de Kismayu accueillent favorablement les déclarations de Ben Laden, demandant à faire tomber le Gouvernement du nouveau Président. // Islamists in Kismayu welcome Bin Laden’s statement

Sheik Hassan Yacquub, a spokesman of the Islamic administration in Kismayu town in Lower Jubba region has held a press conference in the city on Saturday and welcomed the statement of Osama Bin Laden, the leader of Al Qaeda who urged Somalis to topple their president on Thursday.

Sheik Yacquub said in the press conference that the statement of Osama Bin Laden was a clear message to all the Mujahidin (Islamic fighters) in Somalia saying that Sheik Osama Bin Laden and more other Islamic leaders in the world helped the Somali people as the fighting was continuing in the country.

Asked about Sheik Hassan Dahir Aways’ reaction on the statement of Sheik Osama Bin Laden, he replied that it was not good him to oppose Osama saying that they were in the same list.

Asked about the relation between their administration and Sheik Osama Bin Laden, he said that the relation between them is the Islam and Jihaad (Islamic war) adding that they will continue their contact.

The statement of Sheik Hassan Yacqub the spokesman of the Islamic administration in the port town of Kismayu comes as Clerics and elders in the capital rejected and strongly condemned his statement.

__________________ 6 - Shabelle (En Anglais)

Les notables du Clan Hawiye demandent à l'UA de ne pas envoyer de troupes supplémentaires en Somalie. // Clan elders call for AU not to send extra troops

Hawiye clan elders called for Sunday the African Union not to send extra troops to Somalia and requested Ugandan and Burundian troops to be withdrawn from Somalia.

The spokesman of Hawiye clan elders, Ahmed Dirie Ali said that the people of Mogadishu were sick and tired of foreign troops and did not need them any longer.

Somalia’s foreign minister Mohamed Abdulahi Omaar demanded on Friday extra three battalions from Uganda and Burundi, but his request angered many clerics and intellectuals in Mogadishu.

Some parliamentarians from the Alliance for the Re-liberation of Somalia, the bloc of president Sharif Sheik Ahmed described the demand by the foreign minister as personal.

“We will fight the African troops as we fought the Ethiopian troops who killed our civilians and destroyed our capital city Mogadishu,” Ahmed Derie Ali said.

“The foreign minister can not spare your lives in this country,” he added.

Mohamed Tahlil Warsame, a leader of a newly formed Somali Council called for the government to rescind its demand as soon as possible and give apologize.

“The people who were injured by the foreign troops are still in hospitals and the houses they destroyed have not been rebuilt yet,” said Mr. Warsame.

__________________ 5 - Shabelle (En Anglais)

Des religieux et des notables somaliens (clan Hawiye en particulier) condamnent la demande du Premier ministre, concernant le renforcement des forces de l'UA, avec des troupes étrangères. // Somalis condemn foreign minister’s request

Somali clerics and elders in Somalia’s capital Mogadishu have strongly condemned Saturday the demand by Somalia’s foreign minister Mohamed Abdulahi Omaar.

Omaar said during speech before the Security Council on Friday it was urgent that extra battalions from AU to be sent to Somalia to bring the AMISOM peacekeepers closer to their target strength of 8,000 and that the domestic joint security force be funded and equipped.

Abdulahi Hassan Abukar known as Abdulahi Dhere, a spokesman for the Hawiye Clan Elders told Shabelle Media that it was a surprising thing about the demand of extra foreign troops and said the speech by the foreign minister was not the interest of the Somali people and called for the minister to rescind it.

“In fact we see the issue of demanding foreign troops as amazing thing, because the current foreign troops have a deadline to leave the country and no extra troops are needed in Somalia. We will fight any one who demands foreign troops as we did before,” said Abdulahi Dhere.

Sheik Ahmed Abdi, a leading member of Somali clerics also condemned and described the demand as a regrettable one.

“We are independent people, so demanding foreign troops is something against our religion and our sovereignty,” said Sheik Ahmed Abdi.

The decision by Somalia’s foreign minister Mohamed Abdulahi Omaar angered many Somalis who live in the capital and still remember the difficulties they met during the two-year occupation of the Ethiopian troops.

By Ahmednor Mohamed Farah

___________________ 4 - ONU - Département de l'information

DÉCLARATION À LA PRESSE DU CONSEIL DE SÉCURITÉ SUR LA SOMALIE


On trouvera ci-après le texte de la déclaration faite à la presse par le Président du Conseil de sécurité pour le mois de mars, M. Abdurrahman Mohamed shalgham (Jamahiriya arabe libyenne), sur la Somalie:

Les membres du Conseil de sécurité se félicitent de l’évolution encourageante de la situation politique et des progrès réalisés dans le cadre du processus de paix de Djibouti en Somalie, notamment la création d’un Parlement pleinement représentatif, l’élection du Président Cheik Sharif Cheik Ahmed et la formation ultérieure d’un gouvernement d’unité dirigé par le Premier Ministre Omar Abdirashid Ali Sharmarke.

Les membres du Conseil de sécurité félicitent en outre le Président Ahmed de ses efforts pour aller vers les parties qui n’avaient pas été incluses dans le processus de paix de Djibouti et rétablir la sécurité et la primauté du droit à Mogadiscio et dans le reste du pays. Ils demandent de nouveau le règlement pacifique du conflit somalien, seule façon de parvenir à une paix durable et à une véritable réconciliation, et appellent toutes les parties qui ne l’ont pas encore fait à se rallier au processus politique.

Les membres du Conseil de sécurité félicitent l’AMISOM de son importante contribution aux efforts déployés en vue du retour de la paix et de la stabilité en Somalie et appellent les membres de la communauté internationale à fournir les ressources supplémentaires dont la Mission a besoin pour mieux s’acquitter de son mandat.

Les membres du Conseil de sécurité condamnent dans les termes les plus vigoureux toutes les attaques contre l’AMISOM, y compris l’attaque menée mercredi à Mogadiscio qui a causé la mort d’un soldat de la paix et en a blessé trois autres. Ils expriment leurs condoléances au Gouvernement et au peuple ougandais.

Les membres du Conseil de sécurité se déclarent gravement préoccupés par l’insécurité qui continue de régner dans certaines parties du pays, les violations des droits de l’homme et la précarité de la situation humanitaire. Ils se félicitent du dévouement du personnel humanitaire qui travaille dans des conditions très difficiles pour fournir une assistance au peuple somalien.

Les membres du Conseil de sécurité se déclarent en outre préoccupés par la poursuite des actes de piraterie au large des côtes somaliennes. Ils se félicitent des efforts déployés par le Gouvernement de transition somalien et la communauté internationale pour lutter contre la piraterie tout en réaffirmant qu’il convient d’aborder les causes profondes de la piraterie sur le territoire somalien.

Les membres du Conseil de sécurité expriment leur appui au Gouvernement et au peuple somaliens et encouragent la communauté internationale à fournir un soutien financier et technique au Gouvernement dans ses efforts pour remettre sur pied des institutions essentielles, en particulier dans le domaine de la sécurité et de la primauté du droit, et à renforcer sa capacité de fournir des services de base.

_____________________________ 3 - Press TV (Iran) (En Anglais)

Le Kenya propose au Gouvernement somalien de l'aider à récupérer les taxes et droits de douane à la frontière commune entre les deux pays. // Kenya helps Somalia to collect taxes

Kenya offers to collect taxes for Somalia's government at their common border, helping the cash-strapped new administration raise revenue.

Kenya's Foreign Minister, Moses Wetangula, who had put forth the offer earlier, said on Wednesday that 'for a government to work, it is crucial to collect taxes'.

Following the offer, a deal was signed between the two African states according to which taxes on goods will be collected at Wilson airport as well as the border points of Mandera and Liboi, through revenue officials from Kenya and Somalia.

The move is expected to raise more than USD 160 million a year.

Wetangula said Kenya will also help train Somali civil servants, adding that by helping Somalia's government raise revenue, the deal would help boost security in the region.

Somalia has not had a functioning national government and has been plagued by fighting, piracy, and humanitarian crises since the 1991 ouster of former dictator Mohammed Siad Barre.

In recent years, ensuing instability, coupled with drought, high food prices as well as the collapse of the local currency have significantly worsened the dire humanitarian situation in the Horn of Africa state.

_____________________________ 2 - Shabelle (En Anglais)

La Somalie appelle à un déploiement urgent des forces de l'ONU sur son territoire // Somalia asks for quick UN deployment of peacekeepers

The two-month-old Somali government has taken steps to meet benchmarks that would allow the deployment of a UN peacekeeping operation in the troubled land known more for piracy than development, a Somali official said Friday.

Foreign Minister Mohamad Abdullahi Omaar told the UN Security Council in an open session that President Shiekh Shariff Shiekh Ahmed, elected on January 30, has taken security measures and steps to mobilize support for the peace process.

"Today in Somalia, there are no warlords, there are no clan wars, there no political factions holding the country hostage," Omaar said.

Omaar said some Somali factions still refused to join the government even though the government upholds the Islamic law Sharia as the source of its new constitution under discussion.

Omaar urged the 15-nation council to deploy the peacekeeping mission as his government met a "significant" number of benchmark demanded for such a deployment.

The UN special envoy for Somalia, Ahmedou Ould-Abdallah, said the UN should launch a 100-day assistance programme in the country to help "Somalis reclaim the future of their country."

Ould-Abdallah said Somalia needs humanitarian assistance more than ever after two decades of conflict. But he said more political and diplomatic efforts are needed to work out a lasting solution.

A UN report released this week said acts of piracy and armed robbery at sea trebled in 2008 with the pirates taking an estimated 30 million dollars in ransom, operating mostly on shipping lanes between the Suez Canal and Indian Ocean.

The International Maritime Bureau recorded 293 acts of piracy in 2008, including 111 which took place off the Somali coast, for a total increase of 200 per cent last year in the Suez Canal-Indian Ocean corridor alone(dpa)

________________________________ 1 - XINHUA

Somalie : La normalisation est possible, selon Ould-Abdallah

La normalisation de la Somalie prendra du temps mais est devenue une possibilité, a déclaré vendredi au Conseil de sécurité de l'ONU le représentant spécial du Secrétaire général Ahmedou Ould-Abdallah.

"Alors que l'élite somalienne - qu'il s'agisse de militaires, de dirigeants religieux, de chefs d'entreprise ou d'intellectuels - porte principalement le blâme de l'effondrement de son pays, la communauté internationale ne peut se détourner de ses responsabilités", a prévenu le représentant spécial.

Selon M. Ould-Abdallah, au cours des 100 prochains jours, la stratégie devrait se limiter à l'emploi, à la rénovation des infrastructures et à l'assistance humanitaire.

"Il s'agit maintenant de convaincre une jeunesse désoeuvrée, livrée à la violence et en quête d'argent facile, que la paix est plus profitable à long terme", a-t-il dit.

M. Ould-Abdallah a rappelé que le pays disposait d'atouts uniques, comme la plus longue bande côtière de toute l'Afrique, qui lui offre un accès à des ressources halieutiques et à des sources d'hydrocarbures considérables.

Le pays possède, en outre, une extraordinaire communauté d'entrepreneurs, et les envois de fonds par la diaspora somalienne se chiffrent à plus d'un milliard de dollars par an. Il faut maintenant mettre ces avantages au service de la paix, de la reconstruction et du développement, a préconisé le Représentant spécial.

Aujourd'hui, a-t-il poursuivi, la légitimité de l'Etat est établie et la légalité des nouvelles institutions est reconnue aux niveaux régional et international, ainsi que par l'immense majorité des Somaliens.

Par ailleurs, après deux décennies de confrontation armée, l'assistance humanitaire est plus nécessaire que jamais, a-t-il ajouté, soulignant cependant que celle-ci ne doit en aucun cas être instrumentalisée par le gouvernement, l 'opposition ou d'autres entités.

Le représentant spécial a expliqué que la mission de l'Union africaine en Somalie (AMISOM) devrait bénéficier d'un financement crédible, mais aussi d'un soutien sur le plan diplomatique.

A cet égard, dans une déclaration à la presse à l'issue de la séance, le président du Conseil de sécurité a au nom des 15 membres du Conseil exprimé son soutien à l'AMISOM et condamné l'attaque perpétrée à Mogadiscio qui a causé la mort d'un casque bleu et blessé trois autres soldats.

 
ordre des brosses à reluire
l'Ordre des
Brosses à Reluire



dessin de Roger Picon


réunit les meilleurs chantres du régime dictatorial

Bulletin n° 44
Mahdi Ahmed Abdilahi au grade de "Cireur de Pompes" - Premier échelon
Bulletin n° 45
Monsieur Ali Abdi, Ministre des Affaires Etrangères au grade "d'hyène fonceuse" - Premier échelon
Monsieur Johar, Ministre du commerce au grade "d'hyène repue" - Premier échelon
Observatoire n°B122
Mohamed Ali Mohamed (dit DIG DIG), auteur de l'article "Pour un peu plus de patriotisme" (paru dans le journal La Nation N°91 du 12/11/01) au grade de "Léche-bottes" avec mention spéciale.

Observatoire n°B127

l'ensemble des journalistes de La Nation pour un article paru début janvier 2002 et intitulé "Pour la liberté de la Presse", collectivement au grade de 'faux-culs' avec la barrette spéciale de dénonciateurs.
Observatoire n°B134
M. Ismael Ibrahim Houmed,
Ministre de la Justice, des Affaires Pénitentiaires et Musulmanes, Chargé des Droits de l’Homme, pour sa langue de bois, au grade de 'Somnifère'.

Observatoire n°B135

M. Wahib Ahmed ben Ahmed, Président du MSR pour une déclaration en faveur de la dictature et pour ses contradictions, au grade de 'Clown'


Observatoire n°B143
ZAKITAHA, journaliste qui a signé un article publié dans La Nation sous le titre "Vers un apprentissage serein de la Démocratie"
, au grade de "Baratineur patenté".


Observatoire n°B146
Mme Hawa Ahmed Youssouf
Ministre chargée de la Promotion de la Femme, du bien être familial
et des Affaires sociales, pour sa plaidoirie en faveur de l'Action de Guelleh pour la jeunesse et des progrès accomplis, au grade "d'Avocat du Diable"


Observatoire n°B152a
M. Mohamed Ali Daoud
pour l'affirmation de son egagement total ainsi que de celui du FRUD-Bis aux côtés de la dictaure et des forces du mal, au grade de "Bouffon écervelé"


Observatoire n°B155

Monsieur DILEITA,
Premier Ministre, pour les injures adressées à Monsieur Ahmed DINI, au grade de "Perroquet soumis".


Observatoire n°B160
Djama Ali Guelleh, directeur de l'EDD, pour les propos qu'il a tenu contre les populations financièrement exsangues et pour les menaces qu'il a proférées, au grade de "Père Fouettard"

Observatoire n°B164
Mohamed Moussa Chehem, ancien instituteur, devenu Ambassadeur à Bruxelles, pour les propos qu'il a tenu contre les opposants politiques de son pays et pour ses notions erronnées de mathématiques, au grade de
"Flagorneur inconsistant"


Bulletin N°B173
Moumin Bahdon Farah, ancien Ministre
, ancien opposant, au grade d'Opposant fluctuant et réductible' pour les propos, emprunts de flagornerie, qu'il a prononcés publiquement en faveur de Guelleh et de son système dictatorial.


Bulletin N°B175
Mohamed Aden Waberi président de l‘ADEPF, qui a offert 50 bicyclettes à la FNP pour les aider à capturer les coupables, au grade de 'Maton Chef'.



Observatoire n°B176
Le congrès extraordinaire
de l'Ordre des Brosses
à reluire
a réuni :
- Moumin Bahdon Farah, "opposant fluctuant et réductible'
chef de file du PSD,
- Mohamed Ali,
Secrétaire Général du RPP,
- Aden Robleh Awaleh,
président du PND,
- Ali Mohamed Daoud,
président du FRUD,
- Dileita Mohamed Dileita, 'perroquet soumis'
le Premier ministre
,
et Ismaël Omar Guelleh.


Observatoire n°B177
Monsieur Omar AIDID
, pour avoir censuré les émissions de Canal +, au titre de 'Grand guignol'


Observatoire n°B177
Promotion de Noël 2002,
Djama Souleiman, Procureur,
Goumaneh, Ambassadeur,
Me Martinet,
au grade de "Cow-Boys de l'impossible" et Moumin Bahdon est promu officier de l'Ordre des Brosses à Reluire.

Observatoire n°B180

M Ismaël Yassin, Président de la CENI pour ses propos satisfaits vis à vis de la régularité du scrution du 10/01/03 au grade de "Magicien des Chiffres"


Observatoire n°B191
Me Aref Mohamed Aref pour ses déclarations publiques en faveur d'un général au passé plus que doûteux et contre un opposant politique, au grade de "Corbeau repenti"

Observatoire n°B195

M. Ali Mohamed Daoud, Président du FRUD cloné, pour son engagement publique le 26 avril 2003 en faveur d'un resserement des liens avec la dictature sanguinaire, au grade "Bonimenteur incorrigible"


Observatoire n°B195
M. Ali Abdi Farah, Ministre des Affaires étrangères pour ses propos au sujet de l'instauration de la bonne gouvernance au royaume de Guelleh, au grade "Camelot du Roi"

Observatoire n°B198
M. Rifki Abdoulkader, Ministre de tutelle de la Communication pour les propos tenus dans un droit de réponse paru sur les Nouvelles d'ADDIS "Agent X - Missions impossibles"

Observatoire n°B203

Me Wabat Daoud, bâtonnier du barreau de Djibouti, pour ses affirmations concernant la situation d'un Etat de Droit à Djibouti, au grade de "Grand encenseur embrouillé".

Observatoire n°B215
Abdallah Abdillahi Miguil, Ministre de ll'Habitat, pour sa communication-rélexion dans l'ADI, au grade de "Décrotteur de souliers".

Observatoire n°B224
Abdoulrazak Daoud, chef du district de Tadjourah, pour les propos flagorneurs tenus lors de la visite de la Présidente à Tadjourah, au grade de "Bouffon de la Reine"


Observatoire n°B232

M. Ismaël Ibrahim Houmed
, Garde des Sceaux, au grade de "Pitre public" et



M. Mahamoud Ali Youssouf, Ministre délégué, au grade de "Bonimenteur de Cour" pour leur discours en janvier 2004, lors de la Conférence de Sana'a.

Observatoire n°B236

Mohamed Moussa Chehem,
Ambassadeur auprès du Bénélux, des Pays scandinaves et de l'U.E., pour ses déclarations au Journal LA NATION "Grand Manipulateur " '2ème nomination"


Observatoire n°B252

Le Journal LA NATION,
au titre de "feuille de choux" 1er échelon, pour ses articles flagorneurs au sujet de Guelleh et sa volonté de lutter contre la pauvreté à Djibouti.


Observatoire n°B272
Monsieur Mohamed Aden Douksiyé
, pour le vibrant hommage rendu à Guelleh et à sa politique réussie de redressement économique, le 6 novembre 2004 à l'Ambassade de Paris, au grade de "Premier Porte-Plumeau"

Observatoire n°B277

Monsieur Ali Abdi Farah,
Ministre des Affaires étrangères pour les déclarations publiques à l'occasion de l'ouverture des discussions avec l'U.E., au grade de "Valet de la Cour du Roitelet"


Observatoire n°B281
Monsieur Rachid Idriss Nour Souran,
Editorialiste à La Nation pour ses déclarations "Affaire Borrel - The game is over !" au grade de "Cache misère"


Observatoire n°B282
Monsieur Dini Mohamed Dini,
Présient de l'APEM, pour son discours d'Obbock, au grade de "Frotte-manche"


Observatoire n°B287

Monsieur Mohamed Daoud Chehem,

Président du PDD, pour sa candidature alibi à l'élection présidentielle d'avril 2005 et le soutien qu'il apporte indirectement à Guelleh, au grade de Chevalier dans l'Ordre des Faire-valoir, avec le titre de "Gentilhomme porte-coton" et cooptation automatique dans l'Ordre des Brosses à reluire.


Observatoire n°B288
Monsieur Ibrahim Chehem Daoud,

Président de l'UPR, pour son discours en faveur du maintien de la dictature, de l'asservissement de la population et d'un soutien inconditionnel à IOG, au grade de "Fayot de la dernière heure"


Observatoire n°B289
Monsieur Omar "Kuul" et Madame Zeinab Kamil Ali reçus conjointement pour leurs déclarations en faveur du vote pour Guelleh au titre de "flagorneurs aux petits pieds"

Observatoire n°B291
Monsieur Ali Ismail Yabé, Président de la CENI, reçu pour son action en faveur du "blanchiment" de la fraude électorale au grade d'Officier et au titre de "vendeur de salades"


Observatoire n°B294
Monsieur Ali Hassan Ali, Docteur en sciences économiques (Nancy), pour son long plaidoyer en faveru des mérites de la dictature, paru dans La Nation au titre d' "opportuniste de la dernière heure"


Observatoire n°B298
Mohamed Ali Moumin, ancien directeur de l'environnement, nommé récemment Ambassadeur au Soudan, pour les propos tenus dans La Nation, au titre de "Blablateur inconsistant "


Observatoire n°B309

Ali Farah Assoweh, Ministre des Finances, pour les propos tenus dans La Nation, au titre de "Courtisan servile"


Observatoire n°B315
Ismaïl Nour Mouhoumed,
Président de l'Association pour la Promotion du Civisme, pour les propos tenus dans La Nation au grade de "Grande andouille"


Observatoire n°B321
Monsieur Abdourahman Mohamed Abdillahi (Gojo), qui affirme être, Président de l'association de l'amitié Djibouti-France, pour son article publié par La Nation au grade de "Félon irresponsable"

Observatoire n°B322

Monsieur Jean-Paul Angelier, Ambassadeur de France à Djibouti, pour les propos qu'il a tenu en conférence publique et qui ont été repris par La Nation au grade de " Pompier de la dernière chance" . C'est le premier européen qui accéde à cet Ordre prestigieux.


Observatoire n°B337
DIG-DIG, chevalier depuis 2001, auteur de l'article "Chapeau Monsieur le Ministre " (paru dans le journal La Nation du 16/02/06) à la dignité d'officier et au grade de "Léche-bottes récidiviste et incorrigible"


Observatoire n°B349
ABS, pour un article paru dans La Nation et vantant les mérites d'une année de Présdence ! au grade
"Trompe couillon"


Observatoire n°B356

L'éditorialiste de La Nation du 29/06/06, pour un hommage appuyé à Guelleh et des formules aussi prétentieuses qu'incompréhensibles
"Ciseleur de la formule creuse et absconse"


Observatoire n°B387-A
ALI MOHAMED ABDOU, conseiller du Ministre de la Justice, pour ses attaques contre J-P Noël ABDI et ses affirmations concernant la démocratie et l'Etat de Droit à Djibouti, au grade de
"Grand farceur "


Observatoire n°B400
.......
Chris LAFAILLE et Pierre RANCE, journalistes à Paris-Match et Europe1, pour leurs thèses négatives dans l'assassinat du Juge Borrel aux grades de
"Négatif de la dernière heure et Négatif des évidences"


Observatoire n°B414

M Youssouf Abdillahi Houssein, directeur de Daallo airlines pour les propos flagorneurs qu'il a tenu dans La Nation, au grade de "Pilote des mirages présidentiels"


Observatoire N° B 435

Chris Lafaille, journaliste au service de Guelleh, a été élevé à la dignité d'officier de l'ordre au Grade de "Grand mercernaire et négationniste incorrigible"
pour son livre sur l'affaire Borrel.

Observatoire N° B 435

Olivier Stirn, pour les félicitations que son épouse et lui ont envoyé à Guelleh à propos des législatives de 2008 et de la démocratie à Djibouti au grade de "Grande Andouille de la Dictature "


Observatoire N° B 442

MIchel Roussin ,
pour son article vantant les mérites économiques de Guelleh et l'épanouissement social du pays au grade d'
"enjoliveur des réalités troubles "


Observatoire N° B 469

Sunil SAIGAL,
représentant résident du PNUD à Djibouti, pour le soutien sans pareil, qu'il apporter à la dictature djiboutienneau grade de
"flagorneur arrogant "


Observatoire N° B 478

ALI MOHAMED ABDOU,
Président de la Commission nationale des Droits de l'Homme au titre de
"Baratineur intarissable "


Observatoire N° B 498

Ougourheh Kifleh
Ministre de la Défense au grade de
"Flagorneur du génie "

Observatoire N° B 528

ALI MOHAMED ABDOU,
est promu à l'unanimité à la dignité d'Officier avec le titre de CNDH, en récompense de l'interview qu'il a donné à La Nation. "Commandeur des Négationistes de la Détresse Humaine"


Observatoire N° B 530
L'Ing. bilan Ali Soubanneh
est coopté à l'unanimité moins une voix en qualité de membre de l'Ordre des Brosses à Reluire, au grade de "Ramasse-miettes", pour ses déclarations en faveur de l'ajout de Guelleh sur la liste des nominés pour le Prix Nobel de la Paix.

Observatoire N° B 545
Abdillahi Ainan Robleh
a été coopté à l'unanimité des voix en qualité de membre de l'Ordre des Brosses à Reluire, au grade de "Diffuseur des mirages présidentiels ", pour ses déclarations en faveur des réussites de Guelleh et du troisième mandat

Observatoire N° B 575
Francis Gillery
a été coopté à l'unanimité pour le remercier du reportage de désintoxication probable, qu'il a réalisé et qui permet à la dictature de se refaire une "santé médiatique" au grade de "Mercenaire des élites dominantes"

Observatoire N° B 575
Françoise Mouline
a été cooptée à l'unanimité pour sa mise en cause des affirmations d'Elisabteh Borrel et son soutien inconditionnel à un prêtre pédophile, condamné pour ces faits. "Danse avec les Loups "

Observatoire N° B 578
Farhat Rachad
a été cooptéà une faible majorité pour récompenser son enagement aux côtés du 3ème mandat, lors de l'interview qu'il a donnée à Africa 24, au grade de "Joueur de fifre à gelots"

Observatoire N° B 580
Democracy International
a été cooptée à l'unanimité pour le soutien qu'elle a apportée à la dictature djiboutienne, par le biais d'un rapport extrêmement favorable au 3ème mandat, signé par MM. Christian Hennemeyer, El Obaid Ahmed El Obaid, et Kevin Colbourne, L'association est élevée au grade de "Cache misères"

Observatoire N° B 631

ALI MOHAMED ABDOU,
est promu à l'unanimité à la dignité de commandeur avec le titre de "Grand Couillon de service", pour ses déclarations à l'occasion de la préparation de la journée des D.H. à Djibouti.