ARDHD : l'actualité en continu : Djibouti et la Corne de l'Afrique
 
 
la défense des droits de l'homme à Djibouti

 


22/05/09 (B500) Nouvelles de Somalie ... (3 articles en Français et en Anglais)

___________________________________ 3 - (En Anglais)

La Somalie reproche au Kenya d'avoir facilité le retour du Cheikh Aweys. // Somalia blames Kenya for Aweys return

Somalia has accused a Kenyan airline of taking opposition leader Sheikh Hassan Dahir Aweys back to Mogadishu from Asmara in Eritrea.

In a Thursday statement, Mogadishu accused Nairobi of aiding the terror suspect, who has alleged links with al-Qaeda.

According to Somali officials, a commercial plane owned by the Nairobi-based Capital Airlines carried Aweys and six associates back to Somalia.

Somali ambassador to Kenya, Mohammed Ali Nour, told Press TV he has lodged a complaint to Kenya's foreign ministry.

"The Kenyan government promised to look into the issue," he said and expressed hope that Kenya would respect the aviation agreement between the two states.

Aweys, who opposes the current government in Mogadishu, has spent two years in the Eritrean capital in self-imposed exile.

His return has escalated the violence in Somalia between anti- and pro-government forces.

According to Press TV correspondent, five persons were killed and a military vehicle was seized on Thursday from anti-government forces in the town of Mahaday.

Another 10 civilians were also killed during mortar attacks in the Daynile district, he added.


___________ 2 - Organisation de la presse Africaine

Conférence de presse Ministère français des A.E


Actualités diplomatiques du ministère des Affaires étrangères
Point de presse du 19 mai 2009

SOMALIE

Lors de la conférence de Kuala Lumpur, la Somalie a lancé un appel formel d’aide concernant la piraterie, mais elle refuse toute présence de troupes étrangères sur son sol. Avez-vous une réaction à ces propos ?

Les autorités somaliennes sont évidemment souveraines. Je vous rappelle que, notamment durant la récente réunion de Bruxelles consacrée le 23 avril au soutien aux institutions somaliennes et notamment aux institutions de sécurité somaliennes, il y a eu un engagement clair de très nombreux partenaires internationaux dont la France, notamment au travers du projet que je viens de vous rappeler. Nous soutenons les institutions et les autorités somaliennes.

S’agissant de la présence de troupes étrangères sur leur sol, c’est une décision qui appartient aux autorités somaliennes.


Apparemment les troupes gouvernementales sont en train de perdre du terrain face aux Shabads, organisation plus radicale sur l’échiquier politique, à Mogadiscio même et en dehors de Mogadiscio. Lorsque l’on parle de soutien international au gouvernement, de quoi parle-t-on concrètement ? Si jamais le nouveau gouvernement, qui est une autorité provisoire, est renversé, la question sera bien plus grave. Qu’est-ce que vous proposez ? Qu’est-ce que l’on vous demande ?

Vous avez raison de dire qu’il y a des combats et des attaques contre les autorités légitimes somaliennes de la part d’un certain nombre de groupes armés. Le premier élément est déjà la condamnation politique de cette situation.

Le deuxième élément – mais il n’y a pas de demande immédiate particulière en la matière – est d’appuyer, si c’était nécessaire, la présence de l’AMISOM. Nous renouvelons notre soutien à l’AMISOM.

Ce sont effectivement les autorités somaliennes qui sont confrontées à ces attaques. Il n’est pas prévu, d’ailleurs le président somalien l’a encore répété, d’intervention internationale nouvelle sur le territoire somalien.


Les forces éthiopiennes sont rentrées ce matin en Somalie.

Cette information n’a pas été confirmée. Nous sommes en train de croiser et de vérifier cette information.


Avez-vous des discussions avec l’Union africaine pour savoir si ses forces présentes vont effectivement s’engager dans la défense du gouvernement en place ?

Nous avons, comme vous le savez, un dialogue très étroit avec l’Union africaine. C’est à l’Union africaine de répondre à ces questions.


Est-ce que cela ne souligne finalement pas l’échec de la stratégie adoptée au départ, c’est-à-dire de s’appuyer sur les tribus, après les islamistes modérés qui vont bientôt être mis en déroute. On va maintenant se retrouver confronté à des éléments d’Al Qaïda et des djihadistes. Comment va-t-on faire ?

Nous soutenons les autorités légitimes de Somalie et nous sommes effectivement très préoccupés à la fois des attaques par ces groupes et du lien avec un certain nombre de mouvements djihadistes internationaux qui semblent être impliqués. C’est une préoccupation réelle pour toute la communauté internationale.


Est-ce que la France approuverait à nouveau une intervention éthiopienne pour soutenir le gouvernement somalien ?

Nous n’avons pas de commentaire à faire sur ce sujet.


_____________________________ 1 - IRIN (ONU) En Anglais


L'exode continue à Mogadiscio, en dépit d'une accalmie des combats. // SOMALIA: Exodus continues despite lull in Mogadishu fighting

Hundreds of families are still fleeing the Somali capital, Mogadishu, despite relative calm in the past week following intense fighting between insurgents and government troops.

They are joining hundreds of thousands of internally displaced persons (IDPs) in camps on the outskirts of the city and in safer neighbourhoods inside Mogadishu. "Even today [21 May], many families are leaving because they believe the current break in the fighting is just temporary," Ali Sheikh Yassin, the deputy chairman of the Mogadishu-based Elman Human Rights Organisation (EHRO), told IRIN.

"I think many people have lost hope that this city will ever return to normal. "Many markets and businesses have shut down because of the security situation." He said Suuq Ba'ad in the north, the second-largest open-air market in Mogadishu, was closed. "There is not a single store or shop open there," Yassin said. "This market did not close at the height of the conflict in 2007-2008." People's livelihoods have been destroyed, "so anyone who can leave is doing so", he added.

The impact of the current displacement is also being felt in neighbourhoods that had escaped much of the recent violence in the city, such as Madina in the southwest, and Huriwa in the north.

"Almost every family in these neighbourhoods is hosting one or more families," Yassin said.

Mogadishu resident Abdiwali Nur returned to the city with his family from an IDP camp in April, hoping the situation would improve. However, he is staying with a relative in Madina, with his wife and three children. "We could not afford to go the IDP camps again so my relative has given us a small place in his house," Nur said. "All the neighbours are hosting people." Another returnee, Halima Warsame, mother of five, fled her home in Towfiq, north Mogadishu, last week to Arbiska area near Afgoye, 30km south of Mogadishu, where she was previously an IDP.

"I left a month ago thinking this was the end of our ordeal but I was wrong," Warsame said. "I thought with the Ethiopian troops gone and the new government [in place] everything would be alright, only it got worse.

"I don't see any hope that our situation will ever improve."

Warsame's husband and son were killed in 2007 after a shell landed on their shop. She told IRIN their situation in the camp was desperate: "We have no shelter from the constant rain." Sporadic shelling has been continuing between government forces and insurgents since major clashes ended on 17 May. According to the UN Refugee Agency (UNHCR), the number of people displaced since 8 May has reached 45,000. In a briefing note on 20 May, the agency said the deteriorating security situation was hampering aid delivery.

"Even local agencies that have often provided a lifeline to the IDPs are encountering new risks as they try to help out the needy," UNHCR said.

It said the most urgent needs were shelter and non-food items, "which humanitarian agencies led by UNHCR plan to provide first to over 100,000 people in the Afgoye corridor and neighbourhoods in northwest Mogadishu, and afterwards to others in other affected areas of the city as soon as the security permits".

 
ordre des brosses à reluire
l'Ordre des
Brosses à Reluire



dessin de Roger Picon


réunit les meilleurs chantres du régime dictatorial

Bulletin n° 44
Mahdi Ahmed Abdilahi au grade de "Cireur de Pompes" - Premier échelon
Bulletin n° 45
Monsieur Ali Abdi, Ministre des Affaires Etrangères au grade "d'hyène fonceuse" - Premier échelon
Monsieur Johar, Ministre du commerce au grade "d'hyène repue" - Premier échelon
Observatoire n°B122
Mohamed Ali Mohamed (dit DIG DIG), auteur de l'article "Pour un peu plus de patriotisme" (paru dans le journal La Nation N°91 du 12/11/01) au grade de "Léche-bottes" avec mention spéciale.

Observatoire n°B127

l'ensemble des journalistes de La Nation pour un article paru début janvier 2002 et intitulé "Pour la liberté de la Presse", collectivement au grade de 'faux-culs' avec la barrette spéciale de dénonciateurs.
Observatoire n°B134
M. Ismael Ibrahim Houmed,
Ministre de la Justice, des Affaires Pénitentiaires et Musulmanes, Chargé des Droits de l’Homme, pour sa langue de bois, au grade de 'Somnifère'.

Observatoire n°B135

M. Wahib Ahmed ben Ahmed, Président du MSR pour une déclaration en faveur de la dictature et pour ses contradictions, au grade de 'Clown'


Observatoire n°B143
ZAKITAHA, journaliste qui a signé un article publié dans La Nation sous le titre "Vers un apprentissage serein de la Démocratie"
, au grade de "Baratineur patenté".


Observatoire n°B146
Mme Hawa Ahmed Youssouf
Ministre chargée de la Promotion de la Femme, du bien être familial
et des Affaires sociales, pour sa plaidoirie en faveur de l'Action de Guelleh pour la jeunesse et des progrès accomplis, au grade "d'Avocat du Diable"


Observatoire n°B152a
M. Mohamed Ali Daoud
pour l'affirmation de son egagement total ainsi que de celui du FRUD-Bis aux côtés de la dictaure et des forces du mal, au grade de "Bouffon écervelé"


Observatoire n°B155

Monsieur DILEITA,
Premier Ministre, pour les injures adressées à Monsieur Ahmed DINI, au grade de "Perroquet soumis".


Observatoire n°B160
Djama Ali Guelleh, directeur de l'EDD, pour les propos qu'il a tenu contre les populations financièrement exsangues et pour les menaces qu'il a proférées, au grade de "Père Fouettard"

Observatoire n°B164
Mohamed Moussa Chehem, ancien instituteur, devenu Ambassadeur à Bruxelles, pour les propos qu'il a tenu contre les opposants politiques de son pays et pour ses notions erronnées de mathématiques, au grade de
"Flagorneur inconsistant"


Bulletin N°B173
Moumin Bahdon Farah, ancien Ministre
, ancien opposant, au grade d'Opposant fluctuant et réductible' pour les propos, emprunts de flagornerie, qu'il a prononcés publiquement en faveur de Guelleh et de son système dictatorial.


Bulletin N°B175
Mohamed Aden Waberi président de l‘ADEPF, qui a offert 50 bicyclettes à la FNP pour les aider à capturer les coupables, au grade de 'Maton Chef'.



Observatoire n°B176
Le congrès extraordinaire
de l'Ordre des Brosses
à reluire
a réuni :
- Moumin Bahdon Farah, "opposant fluctuant et réductible'
chef de file du PSD,
- Mohamed Ali,
Secrétaire Général du RPP,
- Aden Robleh Awaleh,
président du PND,
- Ali Mohamed Daoud,
président du FRUD,
- Dileita Mohamed Dileita, 'perroquet soumis'
le Premier ministre
,
et Ismaël Omar Guelleh.


Observatoire n°B177
Monsieur Omar AIDID
, pour avoir censuré les émissions de Canal +, au titre de 'Grand guignol'


Observatoire n°B177
Promotion de Noël 2002,
Djama Souleiman, Procureur,
Goumaneh, Ambassadeur,
Me Martinet,
au grade de "Cow-Boys de l'impossible" et Moumin Bahdon est promu officier de l'Ordre des Brosses à Reluire.

Observatoire n°B180

M Ismaël Yassin, Président de la CENI pour ses propos satisfaits vis à vis de la régularité du scrution du 10/01/03 au grade de "Magicien des Chiffres"


Observatoire n°B191
Me Aref Mohamed Aref pour ses déclarations publiques en faveur d'un général au passé plus que doûteux et contre un opposant politique, au grade de "Corbeau repenti"

Observatoire n°B195

M. Ali Mohamed Daoud, Président du FRUD cloné, pour son engagement publique le 26 avril 2003 en faveur d'un resserement des liens avec la dictature sanguinaire, au grade "Bonimenteur incorrigible"


Observatoire n°B195
M. Ali Abdi Farah, Ministre des Affaires étrangères pour ses propos au sujet de l'instauration de la bonne gouvernance au royaume de Guelleh, au grade "Camelot du Roi"

Observatoire n°B198
M. Rifki Abdoulkader, Ministre de tutelle de la Communication pour les propos tenus dans un droit de réponse paru sur les Nouvelles d'ADDIS "Agent X - Missions impossibles"

Observatoire n°B203

Me Wabat Daoud, bâtonnier du barreau de Djibouti, pour ses affirmations concernant la situation d'un Etat de Droit à Djibouti, au grade de "Grand encenseur embrouillé".

Observatoire n°B215
Abdallah Abdillahi Miguil, Ministre de ll'Habitat, pour sa communication-rélexion dans l'ADI, au grade de "Décrotteur de souliers".

Observatoire n°B224
Abdoulrazak Daoud, chef du district de Tadjourah, pour les propos flagorneurs tenus lors de la visite de la Présidente à Tadjourah, au grade de "Bouffon de la Reine"


Observatoire n°B232

M. Ismaël Ibrahim Houmed
, Garde des Sceaux, au grade de "Pitre public" et



M. Mahamoud Ali Youssouf, Ministre délégué, au grade de "Bonimenteur de Cour" pour leur discours en janvier 2004, lors de la Conférence de Sana'a.

Observatoire n°B236

Mohamed Moussa Chehem,
Ambassadeur auprès du Bénélux, des Pays scandinaves et de l'U.E., pour ses déclarations au Journal LA NATION "Grand Manipulateur " '2ème nomination"


Observatoire n°B252

Le Journal LA NATION,
au titre de "feuille de choux" 1er échelon, pour ses articles flagorneurs au sujet de Guelleh et sa volonté de lutter contre la pauvreté à Djibouti.


Observatoire n°B272
Monsieur Mohamed Aden Douksiyé
, pour le vibrant hommage rendu à Guelleh et à sa politique réussie de redressement économique, le 6 novembre 2004 à l'Ambassade de Paris, au grade de "Premier Porte-Plumeau"

Observatoire n°B277

Monsieur Ali Abdi Farah,
Ministre des Affaires étrangères pour les déclarations publiques à l'occasion de l'ouverture des discussions avec l'U.E., au grade de "Valet de la Cour du Roitelet"


Observatoire n°B281
Monsieur Rachid Idriss Nour Souran,
Editorialiste à La Nation pour ses déclarations "Affaire Borrel - The game is over !" au grade de "Cache misère"


Observatoire n°B282
Monsieur Dini Mohamed Dini,
Présient de l'APEM, pour son discours d'Obbock, au grade de "Frotte-manche"


Observatoire n°B287

Monsieur Mohamed Daoud Chehem,

Président du PDD, pour sa candidature alibi à l'élection présidentielle d'avril 2005 et le soutien qu'il apporte indirectement à Guelleh, au grade de Chevalier dans l'Ordre des Faire-valoir, avec le titre de "Gentilhomme porte-coton" et cooptation automatique dans l'Ordre des Brosses à reluire.


Observatoire n°B288
Monsieur Ibrahim Chehem Daoud,

Président de l'UPR, pour son discours en faveur du maintien de la dictature, de l'asservissement de la population et d'un soutien inconditionnel à IOG, au grade de "Fayot de la dernière heure"


Observatoire n°B289
Monsieur Omar "Kuul" et Madame Zeinab Kamil Ali reçus conjointement pour leurs déclarations en faveur du vote pour Guelleh au titre de "flagorneurs aux petits pieds"

Observatoire n°B291
Monsieur Ali Ismail Yabé, Président de la CENI, reçu pour son action en faveur du "blanchiment" de la fraude électorale au grade d'Officier et au titre de "vendeur de salades"


Observatoire n°B294
Monsieur Ali Hassan Ali, Docteur en sciences économiques (Nancy), pour son long plaidoyer en faveru des mérites de la dictature, paru dans La Nation au titre d' "opportuniste de la dernière heure"


Observatoire n°B298
Mohamed Ali Moumin, ancien directeur de l'environnement, nommé récemment Ambassadeur au Soudan, pour les propos tenus dans La Nation, au titre de "Blablateur inconsistant "


Observatoire n°B309

Ali Farah Assoweh, Ministre des Finances, pour les propos tenus dans La Nation, au titre de "Courtisan servile"


Observatoire n°B315
Ismaïl Nour Mouhoumed,
Président de l'Association pour la Promotion du Civisme, pour les propos tenus dans La Nation au grade de "Grande andouille"


Observatoire n°B321
Monsieur Abdourahman Mohamed Abdillahi (Gojo), qui affirme être, Président de l'association de l'amitié Djibouti-France, pour son article publié par La Nation au grade de "Félon irresponsable"

Observatoire n°B322

Monsieur Jean-Paul Angelier, Ambassadeur de France à Djibouti, pour les propos qu'il a tenu en conférence publique et qui ont été repris par La Nation au grade de " Pompier de la dernière chance" . C'est le premier européen qui accéde à cet Ordre prestigieux.


Observatoire n°B337
DIG-DIG, chevalier depuis 2001, auteur de l'article "Chapeau Monsieur le Ministre " (paru dans le journal La Nation du 16/02/06) à la dignité d'officier et au grade de "Léche-bottes récidiviste et incorrigible"


Observatoire n°B349
ABS, pour un article paru dans La Nation et vantant les mérites d'une année de Présdence ! au grade
"Trompe couillon"


Observatoire n°B356

L'éditorialiste de La Nation du 29/06/06, pour un hommage appuyé à Guelleh et des formules aussi prétentieuses qu'incompréhensibles
"Ciseleur de la formule creuse et absconse"


Observatoire n°B387-A
ALI MOHAMED ABDOU, conseiller du Ministre de la Justice, pour ses attaques contre J-P Noël ABDI et ses affirmations concernant la démocratie et l'Etat de Droit à Djibouti, au grade de
"Grand farceur "


Observatoire n°B400
.......
Chris LAFAILLE et Pierre RANCE, journalistes à Paris-Match et Europe1, pour leurs thèses négatives dans l'assassinat du Juge Borrel aux grades de
"Négatif de la dernière heure et Négatif des évidences"


Observatoire n°B414

M Youssouf Abdillahi Houssein, directeur de Daallo airlines pour les propos flagorneurs qu'il a tenu dans La Nation, au grade de "Pilote des mirages présidentiels"


Observatoire N° B 435

Chris Lafaille, journaliste au service de Guelleh, a été élevé à la dignité d'officier de l'ordre au Grade de "Grand mercernaire et négationniste incorrigible"
pour son livre sur l'affaire Borrel.

Observatoire N° B 435

Olivier Stirn, pour les félicitations que son épouse et lui ont envoyé à Guelleh à propos des législatives de 2008 et de la démocratie à Djibouti au grade de "Grande Andouille de la Dictature "


Observatoire N° B 442

MIchel Roussin ,
pour son article vantant les mérites économiques de Guelleh et l'épanouissement social du pays au grade d'
"enjoliveur des réalités troubles "


Observatoire N° B 469

Sunil SAIGAL,
représentant résident du PNUD à Djibouti, pour le soutien sans pareil, qu'il apporter à la dictature djiboutienneau grade de
"flagorneur arrogant "


Observatoire N° B 478

ALI MOHAMED ABDOU,
Président de la Commission nationale des Droits de l'Homme au titre de
"Baratineur intarissable "


Observatoire N° B 498

Ougourheh Kifleh
Ministre de la Défense au grade de
"Flagorneur du génie "

Observatoire N° B 528

ALI MOHAMED ABDOU,
est promu à l'unanimité à la dignité d'Officier avec le titre de CNDH, en récompense de l'interview qu'il a donné à La Nation. "Commandeur des Négationistes de la Détresse Humaine"


Observatoire N° B 530
L'Ing. bilan Ali Soubanneh
est coopté à l'unanimité moins une voix en qualité de membre de l'Ordre des Brosses à Reluire, au grade de "Ramasse-miettes", pour ses déclarations en faveur de l'ajout de Guelleh sur la liste des nominés pour le Prix Nobel de la Paix.

Observatoire N° B 545
Abdillahi Ainan Robleh
a été coopté à l'unanimité des voix en qualité de membre de l'Ordre des Brosses à Reluire, au grade de "Diffuseur des mirages présidentiels ", pour ses déclarations en faveur des réussites de Guelleh et du troisième mandat

Observatoire N° B 575
Francis Gillery
a été coopté à l'unanimité pour le remercier du reportage de désintoxication probable, qu'il a réalisé et qui permet à la dictature de se refaire une "santé médiatique" au grade de "Mercenaire des élites dominantes"

Observatoire N° B 575
Françoise Mouline
a été cooptée à l'unanimité pour sa mise en cause des affirmations d'Elisabteh Borrel et son soutien inconditionnel à un prêtre pédophile, condamné pour ces faits. "Danse avec les Loups "

Observatoire N° B 578
Farhat Rachad
a été cooptéà une faible majorité pour récompenser son enagement aux côtés du 3ème mandat, lors de l'interview qu'il a donnée à Africa 24, au grade de "Joueur de fifre à gelots"

Observatoire N° B 580
Democracy International
a été cooptée à l'unanimité pour le soutien qu'elle a apportée à la dictature djiboutienne, par le biais d'un rapport extrêmement favorable au 3ème mandat, signé par MM. Christian Hennemeyer, El Obaid Ahmed El Obaid, et Kevin Colbourne, L'association est élevée au grade de "Cache misères"

Observatoire N° B 631

ALI MOHAMED ABDOU,
est promu à l'unanimité à la dignité de commandeur avec le titre de "Grand Couillon de service", pour ses déclarations à l'occasion de la préparation de la journée des D.H. à Djibouti.