ARDHD : l'actualité en continu : Djibouti et la Corne de l'Afrique
 
 
la défense des droits de l'homme à Djibouti

 


13/08/09 (B511) Nouvelles de Somalie. Des religieux pakistanais assassinés. Des militaires de l'Amisom atteints par une maladie mortelle pour certains. (5 articles en Français)

_______________________________ 5 - Casafree (Maroc)

Somalie : L'ONU salue la réunion de sécurité commune à Mogadiscio

Le représentant spécial des Nations unies en Somalie Ahmedou Ould-Abdallah a salué mercredi la réunion du Comité de sécurité commun à Mogadiscio dans le cadre des efforts permanents pour réformer et améliorer la situation de sécurité en Somalie.

Il s'agit de la seconde réunion du Comité de sécurité commun (Joint Security Committee, JSC) à Mogadiscio.

Cet événement a rassemblé les membres habituels du comité, qu'ils soient Somaliens ou partenaires étrangers représentant notamment l'Union africaine, les pays de la Ligue arabe, l'Union et la Commission européennes, ou encore les Nations unies.

Dans un communiqué publié à Nairobi, M. Ould-Abdallah a indiqué que la réunion de ce mercredi avait porté sur un certain nombre de points dont la présentation des évolutions récentes dans le domaine de la sécurité, la création de groupes de travail techniques, et d'autres questions et activités relatives au soutien des institutions de sécurité somaliennes.

« L'objet de cette réunion devait être de parvenir à un certain nombre de mesures concrètes pour améliorer et renforcer le secteur de la sécurité en Somalie, en particulier en termes de réorganisation et de restructuration », a-t-il dit.

Aux termes de l'accord de Djibouti, le JSC assume la responsabilité de la coordination du travail du gouvernement et de ses partenaires internationaux pour établir les mécanismes nécessaires et adaptés au maintien de la sécurité et de la stabilité en Somalie.

Le Comité doit se réunir régulièrement et couvrira à termes les autres aspects de la réforme du secteur de la sécurité et de la mise en oeuvre de l'état de droit.


_______________________________ 4 - Centre Info ONU


Somalie : Le gouvernement a besoin d'un fort soutien international

Le gouvernement somalien a besoin d'un fort soutien international, a déclaré jeudi le représentant spécial de l'ONU pour la Somalie, Ahmedou Ould-Abdallah, qui a salué la rencontre le même jour au Kenya entre la Secrétaire d'Etat américaine, Hillary Rodham Clinton, et le Président somalien, Sheikh Sharif Sheikh Ahmed.

« La rencontre aujourd'hui à Nairobi est de très grande importance », a estimé M. Ould-Abdallah. Selon lui, elle est un « signe fort de soutien à la paix et à la stabilité en Somalie comme le prévoit l'Accord de Djibouti ». « Le gouvernement a besoin d'un fort soutien pour poursuivre le dialogue avec les diverses parties et pour améliorer la sécurité ».

« Le temps est venu pour les pays, les groupes, les individus et en particulier pour les empêcheurs de tourner en rond de montrer davantage de compréhension et de respect à l'égard de la Somalie et d'aider sa population à reconstruire la société et le pays. Respecter la Somalie ne signifie pas recycler des propositions pour organiser encore et encore des 'conférences nationales inclusives' », a ajouté M. Ould-Abdallah.

Selon le représentant de l'ONU, le gouvernement actuel est déterminé à dialoguer avec les Somaliens à l'intérieur de leur propre pays. « Les Somaliens sont dégoûtés et las de la violence qui a détruit leurs vies. Je suis impressionné par leur croyance collective dans un avenir pacifique pour eux-mêmes et leurs familles », a-t-il ajouté. « La communauté internationale ne doit pas les laisser tomber ».

_______________________________ 3 - Maxiscience

Maladie du rat : des militaires contaminés en SomalieAnnonces Google

Cinq soldats des forces de maintien de la paix de l’Union africaine (UA) seraient décédés de la leptospirose, la maladie du rat. Cinquante autres soldats ont aussi été infectés. Les experts de la santé mènent l’enquête sur cette maladie grave et potentiellement mortelle.

Ce sont d’abord des soldats du contingent burundais qui ont ressenti des symptômes de la maladie. Douleurs à la poitrine, fièvre, maux de tête, enflures sur les membres inférieurs, pouls rapide et problèmes respiratoires ont été constatés. Les premiers rapports d’enquête ont indiqué une vague de leptospirose, alors qu’aucun cas n’a été rapporté par l’Unicef dans l’ensemble de la population.

Cette maladie infectieuse appelée aussi maladie du rat est transmise à l’homme au contact de l’eau contaminée par de l’urine d’animaux infectés. La transmission d’homme à homme est impossible, l’agent contaminant est toujours d’origine animale. L’homme peut être infecté quand il est en contact avec de l’eau, de la nourriture ou de la terre contaminée par l’urine d’un animal infecté, comme un chien ou un rat.

L’Organisation mondiale de la santé rappelle que cette maladie est difficile à diagnostiquer, car des analyses en laboratoire sont nécessaires pour confirmer le diagnostic. Non traitée, la leptospirose peut entraîner une méningite, des lésions rénales, une insuffisance hépatique et une détresse respiratoire. Le risque est accru pour les personnes travaillant en plein air ou avec des animaux.

Le responsable de la santé ougandais s’est rendu à Mogadiscio où ont été évacués les soldats infectés afin d’enquêter sur cette maladie. 2700 soldats ougandais et 1600 soldats burundais sont déployés en Somalie dans le cadre de la mission de l’Union africaine en Somalie (Amisom).


_______________________________ 2 - L'Express avec Reuters

Sept prédicateurs pakistanais tués dans le nord de la Somalie

Sept prédicateurs pakistanais ont été tués par des hommes masqués dans une mosquée de Galkayo, dans la région semi-autonome somalienne du Puntland, ont annoncé les autorités et des témoins.

SEPT PRÉDICATEURS PAKISTANAIS TUÉS EN SOMALIE

L'attaque, qui s'est produite après la prière du matin, visait un groupe de 25 cheikhs arrivés la veille dans cette région du nord de la Somalie.

"Six Pakistanais ont été tués sur le coup, un autre a succombé à ses blessures à l'hôpital. Tous étaient des prédicateurs islamistes qui venaient de Karachi", a dit à Reuters par téléphone Hussein Abdullahi, responsable de la municipalité de Galkayo.

"Les forces du Puntland ont bouclé le secteur autour de la mosquée pour protéger les autres cheikhs", a-t-il ajouté.

Abdullahi Said Samatar, ministre de la Sécurité du Puntland, a également précisé que les victimes étaient des prédicateurs qui parcouraient le monde pour répandre la foi musulmane.

"Nous avons été horrifiés d'apprendre ces meurtres", a-t-il dit.

Le ministre de l'Information du Puntland avait été tué dans la même région la semaine dernière.

Selon des habitants, les meurtres de mercredi pourraient s'expliquer par la crainte que ces prédicateurs aient pu entretenir des liens avec Al Qaïda.

La Somalie, qui est sans pouvoir central digne de ce nom depuis une vingtaine d'années, est considérée par la communauté internationale comme un terreau favorable pour des groupes extrémistes liés à la nébuleuse islamiste d'Oussama ben Laden et une menace pour la stabilité de la Corne de l'Afrique.

PIRATES ET ISLAMISTES

La région du Puntland est également un repaire des pirates qui s'attaquent aux navires marchands dans l'océan Indien et le golfe d'Aden.

Le gouvernement fédéral de transition somalien du président Cheikh Charif Ahmed ne contrôle que quelques quartiers de la capitale, Mogadiscio.

Il doit faire face aux attaques des islamistes, notamment ceux du mouvement Chabaab (Jeunesse) que les Etats-Unis accusent d'être lié à Al Qaïda.

La violence en Somalie a fait plus de 18.000 morts depuis le début 2007 et a forcé un million de personnes à fuir leurs foyers.

Mercredi encore, six personnes au moins ont été tuées dans un échange de tirs entre deux factions pro-gouvernementales près du carrefour stratégique K4 à Mogadiscio.

"Nous ne pouvons sortir de chez nous. Il y a des hommes qui se battent à chaque coin de rue", s'est plainte une habitante, Halima Osman.

Lors de son passage la semaine dernière au Kenya, la secrétaire d'Etat américaine Hillary Clinton a exprimé son soutien au fragile gouvernement somalien, menaçant de prendre des mesures contre l'Erythrée si ce pays ne mettait pas fin à ses ingérences "inacceptables" dans ce pays.

Selon des services de renseignement occidentaux, la Somalie sert de refuge à des extrémistes qui projettent des attentats dans la région et au-delà.

La police australienne a déjoué cette semaine un complot visant à frapper une base militaire de Sydney et imputable selon elle à des hommes liés au groupe Chabaab.

Hillary Clinton a dit que la présence d'"éléments terroristes" sur le territoire somalien menaçait l'Afrique et le monde extérieur, et elle a sommé l'Erythrée voisine de cesser toute ingérence dans les affaires de la Somalie.

L'Erythrée rejette régulièrement les allégations de soutien aux rebelles qui sont formulées à son encontre.

Les Etats-Unis ont offert au gouvernement somalien un soutien militaire qui s'est concrétisé ces derniers mois par l'envoi de plus de 40 tonnes d'armes et d'équipements.

_______________________________ 1 - AFP

Cinq religieux pakistanais assassinés en Somalie

Cinq religieux pakistanais musulmans ont été assassinés mercredi en Somalie par des inconnus armés à la sortie d'une mosquée à Galkayo (centre), a-t-on appris de source policière et auprès d'autorités locales.

"Cinq personnalités religieuses ont été tuées après avoir été attaquées par des inconnus armés et nous sommes en train d'enquêter", a déclaré par téléphone à l'AFP Cheikh Mohamed Abdi Said, le porte-parole du groupe Ahlu Sunna Wal-jamaah, une milice religieuse implantée dans le centre du pays et opposée aux insurgés islamistes radicaux.

"Les cinq étaient du Pakistan. Toutes les routes dans la zone ont été bouclées et nous traquons les tueurs", a ajouté un responsable policier de la région sous couvert d'anonymat.

Selon le responsable policier, les cinq hommes ont été surpris dans la mosquée par leurs assaillants qui les ont abattus à l'extérieur de l'édifice.

Le groupe Ahlu Sunna, mouvement religieux affilié à la branche soufie de l'islam en Somalie et présenté comme modéré, s'est affronté à plusieurs reprises ces derniers mois dans le centre de la Somalie aux insurgés islamistes radicaux des shebab, qui ont juré la perte du président somalien Sharif Cheikh Ahmed.

Le porte-parole d'Ahlu Sunna a condamné ces assassinats, les jugeant contraire à l'Islam.

"Cette action est contraire à l'enseignement de l'Islam et à toutes les lois coutumières", a-t-il estimé.

"Les personnes tuées appartenaient au mouvement tabligh qui enseigne l'Islam. Ils n'ont jamais prêché la violence", a précisé Cheikh Mohamed Abdi Said.

Le mouvement de tabligh est un mouvement religieux musulman apolitique caractérisé par son son fondamentalisme hostile aux moeurs occidentales et son prosélytisme actif et traditionnellement non-violent.

Début 2009, Ahlu Sunna Wal-Jamaa a pris les armes pour combattre les shebab dans plusieurs zones proches de l'Ethiopie. Les shebab contrôlent actuellement la totalité du sud et la quasi-totalité du centre de la Somalie.

Fin décembre, ce groupe jusqu'alors relativement peu connu avait appelé à la guerre sainte (Jihad) contre les shebab, accusant "les factions wahhabites en Somalie, telles que les shebab et les tribunaux islamiques" d'être "la cause des problèmes sécuritaires et religieux dans le pays depuis 20 ans".

Le wahhabisme désigne une doctrine islamique sunnite rigoriste fondée au XVIIIe siècle pour ramener l'islam à sa pureté d'origine. Ses fidèles rejettent toute tradition pour s'en tenir aux seuls principes du Coran. De nombreux mouvements terroristes islamistes se réclament du wahhabisme.

La Somalie est en guerre civile depuis 1991. Le président somalien, soutenu par la communauté internationale, est confronté depuis mai à une vaste offensive des insurgés islamistes radicaux.

 
ordre des brosses à reluire
l'Ordre des
Brosses à Reluire



dessin de Roger Picon


réunit les meilleurs chantres du régime dictatorial

Bulletin n° 44
Mahdi Ahmed Abdilahi au grade de "Cireur de Pompes" - Premier échelon
Bulletin n° 45
Monsieur Ali Abdi, Ministre des Affaires Etrangères au grade "d'hyène fonceuse" - Premier échelon
Monsieur Johar, Ministre du commerce au grade "d'hyène repue" - Premier échelon
Observatoire n°B122
Mohamed Ali Mohamed (dit DIG DIG), auteur de l'article "Pour un peu plus de patriotisme" (paru dans le journal La Nation N°91 du 12/11/01) au grade de "Léche-bottes" avec mention spéciale.

Observatoire n°B127

l'ensemble des journalistes de La Nation pour un article paru début janvier 2002 et intitulé "Pour la liberté de la Presse", collectivement au grade de 'faux-culs' avec la barrette spéciale de dénonciateurs.
Observatoire n°B134
M. Ismael Ibrahim Houmed,
Ministre de la Justice, des Affaires Pénitentiaires et Musulmanes, Chargé des Droits de l’Homme, pour sa langue de bois, au grade de 'Somnifère'.

Observatoire n°B135

M. Wahib Ahmed ben Ahmed, Président du MSR pour une déclaration en faveur de la dictature et pour ses contradictions, au grade de 'Clown'


Observatoire n°B143
ZAKITAHA, journaliste qui a signé un article publié dans La Nation sous le titre "Vers un apprentissage serein de la Démocratie"
, au grade de "Baratineur patenté".


Observatoire n°B146
Mme Hawa Ahmed Youssouf
Ministre chargée de la Promotion de la Femme, du bien être familial
et des Affaires sociales, pour sa plaidoirie en faveur de l'Action de Guelleh pour la jeunesse et des progrès accomplis, au grade "d'Avocat du Diable"


Observatoire n°B152a
M. Mohamed Ali Daoud
pour l'affirmation de son egagement total ainsi que de celui du FRUD-Bis aux côtés de la dictaure et des forces du mal, au grade de "Bouffon écervelé"


Observatoire n°B155

Monsieur DILEITA,
Premier Ministre, pour les injures adressées à Monsieur Ahmed DINI, au grade de "Perroquet soumis".


Observatoire n°B160
Djama Ali Guelleh, directeur de l'EDD, pour les propos qu'il a tenu contre les populations financièrement exsangues et pour les menaces qu'il a proférées, au grade de "Père Fouettard"

Observatoire n°B164
Mohamed Moussa Chehem, ancien instituteur, devenu Ambassadeur à Bruxelles, pour les propos qu'il a tenu contre les opposants politiques de son pays et pour ses notions erronnées de mathématiques, au grade de
"Flagorneur inconsistant"


Bulletin N°B173
Moumin Bahdon Farah, ancien Ministre
, ancien opposant, au grade d'Opposant fluctuant et réductible' pour les propos, emprunts de flagornerie, qu'il a prononcés publiquement en faveur de Guelleh et de son système dictatorial.


Bulletin N°B175
Mohamed Aden Waberi président de l‘ADEPF, qui a offert 50 bicyclettes à la FNP pour les aider à capturer les coupables, au grade de 'Maton Chef'.



Observatoire n°B176
Le congrès extraordinaire
de l'Ordre des Brosses
à reluire
a réuni :
- Moumin Bahdon Farah, "opposant fluctuant et réductible'
chef de file du PSD,
- Mohamed Ali,
Secrétaire Général du RPP,
- Aden Robleh Awaleh,
président du PND,
- Ali Mohamed Daoud,
président du FRUD,
- Dileita Mohamed Dileita, 'perroquet soumis'
le Premier ministre
,
et Ismaël Omar Guelleh.


Observatoire n°B177
Monsieur Omar AIDID
, pour avoir censuré les émissions de Canal +, au titre de 'Grand guignol'


Observatoire n°B177
Promotion de Noël 2002,
Djama Souleiman, Procureur,
Goumaneh, Ambassadeur,
Me Martinet,
au grade de "Cow-Boys de l'impossible" et Moumin Bahdon est promu officier de l'Ordre des Brosses à Reluire.

Observatoire n°B180

M Ismaël Yassin, Président de la CENI pour ses propos satisfaits vis à vis de la régularité du scrution du 10/01/03 au grade de "Magicien des Chiffres"


Observatoire n°B191
Me Aref Mohamed Aref pour ses déclarations publiques en faveur d'un général au passé plus que doûteux et contre un opposant politique, au grade de "Corbeau repenti"

Observatoire n°B195

M. Ali Mohamed Daoud, Président du FRUD cloné, pour son engagement publique le 26 avril 2003 en faveur d'un resserement des liens avec la dictature sanguinaire, au grade "Bonimenteur incorrigible"


Observatoire n°B195
M. Ali Abdi Farah, Ministre des Affaires étrangères pour ses propos au sujet de l'instauration de la bonne gouvernance au royaume de Guelleh, au grade "Camelot du Roi"

Observatoire n°B198
M. Rifki Abdoulkader, Ministre de tutelle de la Communication pour les propos tenus dans un droit de réponse paru sur les Nouvelles d'ADDIS "Agent X - Missions impossibles"

Observatoire n°B203

Me Wabat Daoud, bâtonnier du barreau de Djibouti, pour ses affirmations concernant la situation d'un Etat de Droit à Djibouti, au grade de "Grand encenseur embrouillé".

Observatoire n°B215
Abdallah Abdillahi Miguil, Ministre de ll'Habitat, pour sa communication-rélexion dans l'ADI, au grade de "Décrotteur de souliers".

Observatoire n°B224
Abdoulrazak Daoud, chef du district de Tadjourah, pour les propos flagorneurs tenus lors de la visite de la Présidente à Tadjourah, au grade de "Bouffon de la Reine"


Observatoire n°B232

M. Ismaël Ibrahim Houmed
, Garde des Sceaux, au grade de "Pitre public" et



M. Mahamoud Ali Youssouf, Ministre délégué, au grade de "Bonimenteur de Cour" pour leur discours en janvier 2004, lors de la Conférence de Sana'a.

Observatoire n°B236

Mohamed Moussa Chehem,
Ambassadeur auprès du Bénélux, des Pays scandinaves et de l'U.E., pour ses déclarations au Journal LA NATION "Grand Manipulateur " '2ème nomination"


Observatoire n°B252

Le Journal LA NATION,
au titre de "feuille de choux" 1er échelon, pour ses articles flagorneurs au sujet de Guelleh et sa volonté de lutter contre la pauvreté à Djibouti.


Observatoire n°B272
Monsieur Mohamed Aden Douksiyé
, pour le vibrant hommage rendu à Guelleh et à sa politique réussie de redressement économique, le 6 novembre 2004 à l'Ambassade de Paris, au grade de "Premier Porte-Plumeau"

Observatoire n°B277

Monsieur Ali Abdi Farah,
Ministre des Affaires étrangères pour les déclarations publiques à l'occasion de l'ouverture des discussions avec l'U.E., au grade de "Valet de la Cour du Roitelet"


Observatoire n°B281
Monsieur Rachid Idriss Nour Souran,
Editorialiste à La Nation pour ses déclarations "Affaire Borrel - The game is over !" au grade de "Cache misère"


Observatoire n°B282
Monsieur Dini Mohamed Dini,
Présient de l'APEM, pour son discours d'Obbock, au grade de "Frotte-manche"


Observatoire n°B287

Monsieur Mohamed Daoud Chehem,

Président du PDD, pour sa candidature alibi à l'élection présidentielle d'avril 2005 et le soutien qu'il apporte indirectement à Guelleh, au grade de Chevalier dans l'Ordre des Faire-valoir, avec le titre de "Gentilhomme porte-coton" et cooptation automatique dans l'Ordre des Brosses à reluire.


Observatoire n°B288
Monsieur Ibrahim Chehem Daoud,

Président de l'UPR, pour son discours en faveur du maintien de la dictature, de l'asservissement de la population et d'un soutien inconditionnel à IOG, au grade de "Fayot de la dernière heure"


Observatoire n°B289
Monsieur Omar "Kuul" et Madame Zeinab Kamil Ali reçus conjointement pour leurs déclarations en faveur du vote pour Guelleh au titre de "flagorneurs aux petits pieds"

Observatoire n°B291
Monsieur Ali Ismail Yabé, Président de la CENI, reçu pour son action en faveur du "blanchiment" de la fraude électorale au grade d'Officier et au titre de "vendeur de salades"


Observatoire n°B294
Monsieur Ali Hassan Ali, Docteur en sciences économiques (Nancy), pour son long plaidoyer en faveru des mérites de la dictature, paru dans La Nation au titre d' "opportuniste de la dernière heure"


Observatoire n°B298
Mohamed Ali Moumin, ancien directeur de l'environnement, nommé récemment Ambassadeur au Soudan, pour les propos tenus dans La Nation, au titre de "Blablateur inconsistant "


Observatoire n°B309

Ali Farah Assoweh, Ministre des Finances, pour les propos tenus dans La Nation, au titre de "Courtisan servile"


Observatoire n°B315
Ismaïl Nour Mouhoumed,
Président de l'Association pour la Promotion du Civisme, pour les propos tenus dans La Nation au grade de "Grande andouille"


Observatoire n°B321
Monsieur Abdourahman Mohamed Abdillahi (Gojo), qui affirme être, Président de l'association de l'amitié Djibouti-France, pour son article publié par La Nation au grade de "Félon irresponsable"

Observatoire n°B322

Monsieur Jean-Paul Angelier, Ambassadeur de France à Djibouti, pour les propos qu'il a tenu en conférence publique et qui ont été repris par La Nation au grade de " Pompier de la dernière chance" . C'est le premier européen qui accéde à cet Ordre prestigieux.


Observatoire n°B337
DIG-DIG, chevalier depuis 2001, auteur de l'article "Chapeau Monsieur le Ministre " (paru dans le journal La Nation du 16/02/06) à la dignité d'officier et au grade de "Léche-bottes récidiviste et incorrigible"


Observatoire n°B349
ABS, pour un article paru dans La Nation et vantant les mérites d'une année de Présdence ! au grade
"Trompe couillon"


Observatoire n°B356

L'éditorialiste de La Nation du 29/06/06, pour un hommage appuyé à Guelleh et des formules aussi prétentieuses qu'incompréhensibles
"Ciseleur de la formule creuse et absconse"


Observatoire n°B387-A
ALI MOHAMED ABDOU, conseiller du Ministre de la Justice, pour ses attaques contre J-P Noël ABDI et ses affirmations concernant la démocratie et l'Etat de Droit à Djibouti, au grade de
"Grand farceur "


Observatoire n°B400
.......
Chris LAFAILLE et Pierre RANCE, journalistes à Paris-Match et Europe1, pour leurs thèses négatives dans l'assassinat du Juge Borrel aux grades de
"Négatif de la dernière heure et Négatif des évidences"


Observatoire n°B414

M Youssouf Abdillahi Houssein, directeur de Daallo airlines pour les propos flagorneurs qu'il a tenu dans La Nation, au grade de "Pilote des mirages présidentiels"


Observatoire N° B 435

Chris Lafaille, journaliste au service de Guelleh, a été élevé à la dignité d'officier de l'ordre au Grade de "Grand mercernaire et négationniste incorrigible"
pour son livre sur l'affaire Borrel.

Observatoire N° B 435

Olivier Stirn, pour les félicitations que son épouse et lui ont envoyé à Guelleh à propos des législatives de 2008 et de la démocratie à Djibouti au grade de "Grande Andouille de la Dictature "


Observatoire N° B 442

MIchel Roussin ,
pour son article vantant les mérites économiques de Guelleh et l'épanouissement social du pays au grade d'
"enjoliveur des réalités troubles "


Observatoire N° B 469

Sunil SAIGAL,
représentant résident du PNUD à Djibouti, pour le soutien sans pareil, qu'il apporter à la dictature djiboutienneau grade de
"flagorneur arrogant "


Observatoire N° B 478

ALI MOHAMED ABDOU,
Président de la Commission nationale des Droits de l'Homme au titre de
"Baratineur intarissable "


Observatoire N° B 498

Ougourheh Kifleh
Ministre de la Défense au grade de
"Flagorneur du génie "

Observatoire N° B 528

ALI MOHAMED ABDOU,
est promu à l'unanimité à la dignité d'Officier avec le titre de CNDH, en récompense de l'interview qu'il a donné à La Nation. "Commandeur des Négationistes de la Détresse Humaine"


Observatoire N° B 530
L'Ing. bilan Ali Soubanneh
est coopté à l'unanimité moins une voix en qualité de membre de l'Ordre des Brosses à Reluire, au grade de "Ramasse-miettes", pour ses déclarations en faveur de l'ajout de Guelleh sur la liste des nominés pour le Prix Nobel de la Paix.

Observatoire N° B 545
Abdillahi Ainan Robleh
a été coopté à l'unanimité des voix en qualité de membre de l'Ordre des Brosses à Reluire, au grade de "Diffuseur des mirages présidentiels ", pour ses déclarations en faveur des réussites de Guelleh et du troisième mandat

Observatoire N° B 575
Francis Gillery
a été coopté à l'unanimité pour le remercier du reportage de désintoxication probable, qu'il a réalisé et qui permet à la dictature de se refaire une "santé médiatique" au grade de "Mercenaire des élites dominantes"

Observatoire N° B 575
Françoise Mouline
a été cooptée à l'unanimité pour sa mise en cause des affirmations d'Elisabteh Borrel et son soutien inconditionnel à un prêtre pédophile, condamné pour ces faits. "Danse avec les Loups "

Observatoire N° B 578
Farhat Rachad
a été cooptéà une faible majorité pour récompenser son enagement aux côtés du 3ème mandat, lors de l'interview qu'il a donnée à Africa 24, au grade de "Joueur de fifre à gelots"

Observatoire N° B 580
Democracy International
a été cooptée à l'unanimité pour le soutien qu'elle a apportée à la dictature djiboutienne, par le biais d'un rapport extrêmement favorable au 3ème mandat, signé par MM. Christian Hennemeyer, El Obaid Ahmed El Obaid, et Kevin Colbourne, L'association est élevée au grade de "Cache misères"

Observatoire N° B 631

ALI MOHAMED ABDOU,
est promu à l'unanimité à la dignité de commandeur avec le titre de "Grand Couillon de service", pour ses déclarations à l'occasion de la préparation de la journée des D.H. à Djibouti.