ARDHD : l'actualité en continu : Djibouti et la Corne de l'Afrique
 
 
la défense des droits de l'homme à Djibouti

 


21/10/09 (B521) Le Journal de la Flibuste (7 articles en Français)

_________________________ 7 - JDD

Espagne: Un pirate somalien relaché

Un tribunal espagnol a annoncé mardi qu'en raison de son jeune âge apparent, il relâcherait l'un des deux Somaliens soupçonnés de complicité de piraterie capturés après le détournement d'un thonier espagnol, le 2 octobre, dans l'océan Indien.

Le sort du suspect dépend maintenant de la justice des mineurs et il pourrait être envoyé dans un centre de rééducation pour mineurs. Parce qu'il pourrait être âgé de moins de dix-huit ans, son nom a été occulté dans le document officiel annonçant la décision du tribunal.

Les deux Somaliens ont été capturés par la marine espagnole peu après le détournement du thonier "Alakrana" et la prise en otages des 36 membres de son équipage.

Le navire est toujours aux mains des pirates qui ont affirmé qu'ils ne négocieraient la libération de l'équipage que lorsque leurs deux camarades auraient été relâchés.

_________________________ 6 - Aujourd'hui la Chine

Les agences gouvernementales chinoises s'efforcent de porter secours au cargo capturé

Le ministère chinois des Transports a assuré lundi que les agences gouvernementales concernées s'efforçaient de porter secours au cargo chinois capturé par des pirates dans l'Océan indien, a rapporté l'agence Chine Nouvelle.

Le navire, le "De Xin Hai" - un cargo transportant du charbon - appartient à la Qingdao Ocean Shipping Co. Ltd et a alerté le Centre chinois de recherche et de sauvetage à 07H50 GMT, soit à 15H50 heure de Pékin, a précisé l'agence.

Attaqué au nord-est des Seychelles, il faisait route vers l'Inde depuis l'Afrique du sud avec 25 membres d'équipage, a ajouté Chine Nouvelle. Selon un communiqué de l'opération européenne antipiraterie Atalante, l'attaque s'est déroulée à quelque 1.300 km de la côte est de la Somalie, démontrant le rayon d'action toujours plus grand des pirates.

Avec cette nouvelle capture, les pirates somaliens détiennent désormais six navires étrangers et quelque 146 marins, selon l'ONG Ecoterra International, qui suit ces questions dans la région. 174 navires ont été pris d'assaut depuis début 2009, dont 49 capturés, selon la même source.

_________________________ 5 - Afrique Avenir avec APA

Alerte de l’UE suite au détournement d’un navire chinois par des pirates somaliens

Des pirates somaliens ont détourné un bateau chinois avec 25 personnes à bord (toutes de nationalité chinoise), a annoncé lundi à Londres, un officiel de l’Union Européenne (UE) après la première attaque réussie contre un navire chinois, depuis le déploiement par Pékin de trois navires de guerre dans la région.

Le porte-parole de la marine européenne contre la piraterie, le commandant John Harbour a déclaré que les forces de la coalition avaient aperçu au moins deux pirates sur le pont du bateau ‘De Xin Hai’ qui remorquait également les deux skiffs légers utilisés par les pirates.

L’attaque est survenue tôt le lundi dans l’Océan indien, à environ 700 miles à l’est des côtes somaliennes, et selon M. Harbour, c’est la première fois que les pirates sont allés aussi loin dans leurs attaques.

“Nous les obligeons à aller encore plus loin pour chercher des cibles”, a-t-il indiqué, parlant des forces coalisées qui luttent contre la piraterie dans la zoner.

Selon l’analyste Roger Middleton du groupe de réflexion britannique Chatham House, il est peu probable que les Chinois veuillent mettre en péril la vie de leurs concitoyens avec une intervention directe.

Les marines française et américaine ont toutes eu à lancer des assauts contre de pirates qui avaient pris des otages, a-t-il indiqué, mais uniquement lorsqu’elles estimaient que la vie des otages n’était pas en danger de manière imminente.

Les Chinois “devraient probablement penser à une approche plus prudente”, a expliqué Roger Middleton, ajoutant que : “Nous n’avons jamais vu autant de Chinois se faire capturer, alors que des navires chinois patrouillent la zone”.

Une attaque similaire avait été repoussée l’an dernier par les matelots chinois qui avaient alors utilisé des cocktails Molotov de fabrication artisanale pour faire fuir les assaillants.

Les pirates somaliens ont récemment repris leurs attaques, après une accalmie due aux mauvaises conditions climatiques.

Ils utilisent des équipements sophistiqués et de soi-disant “ravitailleurs” plus grands, pour leur permettre de frapper à des centaines de miles des côtes.

Les rançons de plusieurs millions de dollars qu’ils se partagent représentent une fortune dans un pays très appauvri et ravagé par la guerre.

Quelque 146 personnes au total, dont les membres de l’équipage du ‘De Xin Hai’ sont actuellement entre les mains de pirates.

_________________________ 4 - L'Express avec Reuters

Les pirates somaliens ont encore étendu leur rayon d'action

La capture d'un vraquier chinois dans l'océan Indien montre que les pirates somaliens ont encore étendu leur rayon d'action, soulignent les experts maritimes alors que les négociants redoutent que ce type de navire, de taille moyenne, soit de plus en plus visé.

Le De Xin Hai, qui transportait 76.000 tonnes de charbon d'Afrique du Sud vers le port indien de Mundra, dans l'Etat de Gujarat, a été détourné lundi à environ 700 milles nautiques (1.300 km) au large de la côte orientale somalienne, selon la force européenne de lutte contre la piraterie Atalante.

Le vraquier pourrait être conduit à Haradheere ou Hobyo, dans la partie centrale de la côte somalienne, ont indiqué des membres du groupe de pirates.

"Cela prouve que les pirates étendent leurs opérations", s'inquiète un responsable de l'association des armateurs chinois à Pékin. "L'océan Indien est très vaste et trop difficile à défendre. Le golfe d'Aden est une zone plus limitée."

"Sept cents milles nautiques de la côte, cela montre à quelle distance les pirates sont aujourd'hui capables d'opérer. Avant, on conseillait de rester à 300 ou 400 milles de la côte, mais cette dernière attaque rend ce conseil inutile", renchérit Arthur Bowring, de l'association des armateurs de Hong Kong.

Le ministère chinois des Affaires étrangères a indiqué que les autorités avaient "activement engagé des opérations de sauvetage" du navire, qui a un équipage de 25 Chinois. Il n'a pas donné de détails mais les observateurs s'attendent à la recherche d'une solution négociée.

"UN VRAI CASSE-TÊTE"

Pékin a envoyé trois navires de guerre dans les eaux somaliennes à la fin de l'an dernier, après l'attaque d'un tanker transportant du pétrole vers la Chine.

Mais ces bâtiments, comme ceux des autres pays, servent avant tout à protéger les navires circulant dans le golfe d'Aden, pas dans l'océan Indien.

Selon les armateurs, les cargos chinois qui traversent le golfe d'Aden forment des convois protégés par les navires de guerre pour se déplacer de Djibouti à l'entrée du golfe. Ces convois naviguent environ tous les cinq jours dans les deux directions.

Les autres navires sont invités à rester à plus de 600 milles nautiques de la côte orientale africaine, mais le De Xin Hai, qui naviguait seul, se trouvait bien au-delà de cette limite.

"La Somalie est un vrai casse-tête pour tout le monde. Si vous restez trop loin de la côte, vous perdez du temps et ça coûte beaucoup d'argent en plus", déclare un courtier maritime.

Les capitaines de navires peuvent échapper aux pirates, encore faut-il qu'ils les repèrent, ce qui est difficile en raison de la petite taille des embarcations, surtout la nuit. Les navires de guerre ne peuvent intervenir que lorsqu'ils sont à moins de 45 minutes du lieu de l'attaque, ajoute ce négociant.

Plusieurs bateaux de pêche français et espagnols ont été attaqués ces dernières semaines au large des Seychelles. Depuis juillet, des fusiliers-marins français sont détachés à bord de thoniers bretons dans la région pour assurer leur protection.

_________________________ 3 - AFP

Deux Somaliens dérivant depuis 37 jours sauvés par une frégate de l'opération Atalante

Une frégate néerlandaise, l'Evertsen, a sauvé dimanche deux Somaliens à bord d'un petit bateau en panne de moteur errant à la dérive au large de la Somalie depuis plus d'un mois, a annoncé mardi l'opération navale européenne Atalante.

Les deux hommes, portés disparus depuis 37 jours et que leurs familles croyaient morts, ont été repérés à 230 milles nautiques à l'est de Mogadiscio par l'hélicoptère embarqué à bord de l'Evertsen, qui patrouillait la zone à la recherche d'éventuels pirates, selon le communiqué d'Atalante.

Ils ont été conduits à bord de la frégate néerlandaise, actuel navire amiral de la flottille anti-piraterie de l'Union européenne, et leur bateau, jugé irréparable, a été pris en remorque.

Lors de leur sauvetage, les deux Somaliens à bord de leur "skiff" en bois d'abord jugé suspect parce que ce type de navire sert souvent de "bateau-mère" aux pirates, n'avaient plus que du sucre et du riz en petite quantité et très peu d'eau. Leur moteur était tombé en panne au troisième des quatre jours du voyage qu'ils avaient prévu.

Vérifications faites, les deux hommes, qui n'étaient pas des pirates mais bien des marchands, ont été reconduits sur la côte somalienne à Meereg, au sud de Haradeere.

Le clan auquel les deux rescapés appartiennent a exprimé sa vive reconnaissance à l'équipage de l'Evertsen, affirme encore Atalante dans son communiqué.

_________________________ 2 - Le Point

L'appui militaire français pourrait prolonger "l'opération Orthongel"

par Jean Guisnel

Le ministre de la Défense Hervé Morin a achevé le 18 octobre à Victoria (Seychelles) sa tournée dans l'océan Indien qui l'avait précédemment conduit à La Réunion et à Mayotte. Aux Seychelles, il a pu mesurer avec quelle attention la position française sur la piraterie est observée. L'embarquement de commandos marine à bord des navires de pêche entamé depuis juillet 2009, et qui a déjà permis de repousser deux attaques de pirates somaliens, est considéré par les autorités seychelloises comme particulièrement positif.

Pour l'île trilingue de 100.000 habitants, où l'on parle aussi bien français qu'anglais et créole, la pêche au thon albacore (à ne pas confondre avec le thon rouge) apporte près de 15 % du PIB, seconde ressource après le tourisme. Mais les tensions dans la région et la piraterie ont fait plonger de 30 % l'activité de la conserverie de l'île, le tourisme commence à fléchir sérieusement, et le passage des cargos au large a considérablement réduit, entraînant une réduction des activités portuaires. Pour le ministre des Ressources naturelles et des Transports, Joël Morgan, le renforcement de la présence militaire européenne dans la région est une nécessité. Mais il n'est pas certain que ce soit la réponse qu'il obtienne.

Les commandos apporteront des preuves contre les pirates

Hervé Morin a expliqué que la France soutiendrait les Seychelles à Bruxelles afin qu'elle améliore son système judiciaire pour mieux traiter les affaires de piraterie. Une subvention de 800.000 euros déjà allouée devrait être complétée par des aides pour la construction d'une nouvelle prison susceptible d'accueillir des pirates appréhendés. Les onze qui avaient été récemment arrêtés par les marins français lors d'une attaque contre des thoniers ont été remis aux autorités seychelloises qui les ont libérés, "faute de preuves". Colère de Hervé Morin qui a fait savoir qu'à l'avenir, les commandos délivreraient, le cas échéant, des preuves des attaques de pirates.

Le ministre français a par ailleurs anticipé une éventuelle prolongation de la présence des commandos français sur les thoniers au-delà de décembre, terme prévu pour cette mission. Mais en réalité, cette prolongation n'aurait d'intérêt que si les zones de pêche liées à la migration du thon devaient rester dans les parages de la Somalie. Dans l'hypothèse, vraisemblable, où les thoniers partiraient exercer dans l'archipel britannique des Chagos, ils se trouveraient hors de portée des pirates somaliens. À moins, bien sûr, que ceux-ci n'étendent encore leurs zones d'action. Mais c'est une autre histoire...

_________________________ 1 - Le Figaro avec AFP

Atalante sauve 2 Somaliens à la dérive

Une frégate néerlandaise, l'Evertsen, a sauvé dimanche deux Somaliens à bord d'un petit bateau en panne de moteur errant à la dérive au large de la Somalie depuis plus d'un mois, a annoncé l'opération navale européenne Atalante. Les deux hommes, portés disparus depuis 37 jours et que leurs familles croyaient morts, ont été repérés à 230 milles nautiques à l'est de Mogadiscio par l'hélicoptère embarqué à bord de l'Evertsen, qui patrouillait la zone à la recherche d'éventuels pirates, selon le communiqué d'Atalante.

Ils ont été conduits à bord de la frégate néerlandaise, actuel navire amiral de la flottille anti-piraterie de l'Union européenne, et leur bateau, jugé irréparable, a été pris en remorque. Lors de leur sauvetage, les deux Somaliens à bord de leur "skiff" en bois d'abord jugé suspect parce que ce type de navire sert souvent de "bateau-mère" aux pirates, n'avaient plus que du sucre et du riz en petite quantité et très peu d'eau. Leur moteur était tombé en panne au troisième des quatre jours du voyage qu'ils avaient prévu.

Vérifications faites, les deux hommes, qui n'étaient pas des pirates mais bien des marchands, ont été reconduits sur la côte somalienne à Meereg, au sud de Haradeere.

Le clan auquel les deux rescapés appartiennent a exprimé sa vive reconnaissance à l'équipage de l'Evertsen

 
ordre des brosses à reluire
l'Ordre des
Brosses à Reluire



dessin de Roger Picon


réunit les meilleurs chantres du régime dictatorial

Bulletin n° 44
Mahdi Ahmed Abdilahi au grade de "Cireur de Pompes" - Premier échelon
Bulletin n° 45
Monsieur Ali Abdi, Ministre des Affaires Etrangères au grade "d'hyène fonceuse" - Premier échelon
Monsieur Johar, Ministre du commerce au grade "d'hyène repue" - Premier échelon
Observatoire n°B122
Mohamed Ali Mohamed (dit DIG DIG), auteur de l'article "Pour un peu plus de patriotisme" (paru dans le journal La Nation N°91 du 12/11/01) au grade de "Léche-bottes" avec mention spéciale.

Observatoire n°B127

l'ensemble des journalistes de La Nation pour un article paru début janvier 2002 et intitulé "Pour la liberté de la Presse", collectivement au grade de 'faux-culs' avec la barrette spéciale de dénonciateurs.
Observatoire n°B134
M. Ismael Ibrahim Houmed,
Ministre de la Justice, des Affaires Pénitentiaires et Musulmanes, Chargé des Droits de l’Homme, pour sa langue de bois, au grade de 'Somnifère'.

Observatoire n°B135

M. Wahib Ahmed ben Ahmed, Président du MSR pour une déclaration en faveur de la dictature et pour ses contradictions, au grade de 'Clown'


Observatoire n°B143
ZAKITAHA, journaliste qui a signé un article publié dans La Nation sous le titre "Vers un apprentissage serein de la Démocratie"
, au grade de "Baratineur patenté".


Observatoire n°B146
Mme Hawa Ahmed Youssouf
Ministre chargée de la Promotion de la Femme, du bien être familial
et des Affaires sociales, pour sa plaidoirie en faveur de l'Action de Guelleh pour la jeunesse et des progrès accomplis, au grade "d'Avocat du Diable"


Observatoire n°B152a
M. Mohamed Ali Daoud
pour l'affirmation de son egagement total ainsi que de celui du FRUD-Bis aux côtés de la dictaure et des forces du mal, au grade de "Bouffon écervelé"


Observatoire n°B155

Monsieur DILEITA,
Premier Ministre, pour les injures adressées à Monsieur Ahmed DINI, au grade de "Perroquet soumis".


Observatoire n°B160
Djama Ali Guelleh, directeur de l'EDD, pour les propos qu'il a tenu contre les populations financièrement exsangues et pour les menaces qu'il a proférées, au grade de "Père Fouettard"

Observatoire n°B164
Mohamed Moussa Chehem, ancien instituteur, devenu Ambassadeur à Bruxelles, pour les propos qu'il a tenu contre les opposants politiques de son pays et pour ses notions erronnées de mathématiques, au grade de
"Flagorneur inconsistant"


Bulletin N°B173
Moumin Bahdon Farah, ancien Ministre
, ancien opposant, au grade d'Opposant fluctuant et réductible' pour les propos, emprunts de flagornerie, qu'il a prononcés publiquement en faveur de Guelleh et de son système dictatorial.


Bulletin N°B175
Mohamed Aden Waberi président de l‘ADEPF, qui a offert 50 bicyclettes à la FNP pour les aider à capturer les coupables, au grade de 'Maton Chef'.



Observatoire n°B176
Le congrès extraordinaire
de l'Ordre des Brosses
à reluire
a réuni :
- Moumin Bahdon Farah, "opposant fluctuant et réductible'
chef de file du PSD,
- Mohamed Ali,
Secrétaire Général du RPP,
- Aden Robleh Awaleh,
président du PND,
- Ali Mohamed Daoud,
président du FRUD,
- Dileita Mohamed Dileita, 'perroquet soumis'
le Premier ministre
,
et Ismaël Omar Guelleh.


Observatoire n°B177
Monsieur Omar AIDID
, pour avoir censuré les émissions de Canal +, au titre de 'Grand guignol'


Observatoire n°B177
Promotion de Noël 2002,
Djama Souleiman, Procureur,
Goumaneh, Ambassadeur,
Me Martinet,
au grade de "Cow-Boys de l'impossible" et Moumin Bahdon est promu officier de l'Ordre des Brosses à Reluire.

Observatoire n°B180

M Ismaël Yassin, Président de la CENI pour ses propos satisfaits vis à vis de la régularité du scrution du 10/01/03 au grade de "Magicien des Chiffres"


Observatoire n°B191
Me Aref Mohamed Aref pour ses déclarations publiques en faveur d'un général au passé plus que doûteux et contre un opposant politique, au grade de "Corbeau repenti"

Observatoire n°B195

M. Ali Mohamed Daoud, Président du FRUD cloné, pour son engagement publique le 26 avril 2003 en faveur d'un resserement des liens avec la dictature sanguinaire, au grade "Bonimenteur incorrigible"


Observatoire n°B195
M. Ali Abdi Farah, Ministre des Affaires étrangères pour ses propos au sujet de l'instauration de la bonne gouvernance au royaume de Guelleh, au grade "Camelot du Roi"

Observatoire n°B198
M. Rifki Abdoulkader, Ministre de tutelle de la Communication pour les propos tenus dans un droit de réponse paru sur les Nouvelles d'ADDIS "Agent X - Missions impossibles"

Observatoire n°B203

Me Wabat Daoud, bâtonnier du barreau de Djibouti, pour ses affirmations concernant la situation d'un Etat de Droit à Djibouti, au grade de "Grand encenseur embrouillé".

Observatoire n°B215
Abdallah Abdillahi Miguil, Ministre de ll'Habitat, pour sa communication-rélexion dans l'ADI, au grade de "Décrotteur de souliers".

Observatoire n°B224
Abdoulrazak Daoud, chef du district de Tadjourah, pour les propos flagorneurs tenus lors de la visite de la Présidente à Tadjourah, au grade de "Bouffon de la Reine"


Observatoire n°B232

M. Ismaël Ibrahim Houmed
, Garde des Sceaux, au grade de "Pitre public" et



M. Mahamoud Ali Youssouf, Ministre délégué, au grade de "Bonimenteur de Cour" pour leur discours en janvier 2004, lors de la Conférence de Sana'a.

Observatoire n°B236

Mohamed Moussa Chehem,
Ambassadeur auprès du Bénélux, des Pays scandinaves et de l'U.E., pour ses déclarations au Journal LA NATION "Grand Manipulateur " '2ème nomination"


Observatoire n°B252

Le Journal LA NATION,
au titre de "feuille de choux" 1er échelon, pour ses articles flagorneurs au sujet de Guelleh et sa volonté de lutter contre la pauvreté à Djibouti.


Observatoire n°B272
Monsieur Mohamed Aden Douksiyé
, pour le vibrant hommage rendu à Guelleh et à sa politique réussie de redressement économique, le 6 novembre 2004 à l'Ambassade de Paris, au grade de "Premier Porte-Plumeau"

Observatoire n°B277

Monsieur Ali Abdi Farah,
Ministre des Affaires étrangères pour les déclarations publiques à l'occasion de l'ouverture des discussions avec l'U.E., au grade de "Valet de la Cour du Roitelet"


Observatoire n°B281
Monsieur Rachid Idriss Nour Souran,
Editorialiste à La Nation pour ses déclarations "Affaire Borrel - The game is over !" au grade de "Cache misère"


Observatoire n°B282
Monsieur Dini Mohamed Dini,
Présient de l'APEM, pour son discours d'Obbock, au grade de "Frotte-manche"


Observatoire n°B287

Monsieur Mohamed Daoud Chehem,

Président du PDD, pour sa candidature alibi à l'élection présidentielle d'avril 2005 et le soutien qu'il apporte indirectement à Guelleh, au grade de Chevalier dans l'Ordre des Faire-valoir, avec le titre de "Gentilhomme porte-coton" et cooptation automatique dans l'Ordre des Brosses à reluire.


Observatoire n°B288
Monsieur Ibrahim Chehem Daoud,

Président de l'UPR, pour son discours en faveur du maintien de la dictature, de l'asservissement de la population et d'un soutien inconditionnel à IOG, au grade de "Fayot de la dernière heure"


Observatoire n°B289
Monsieur Omar "Kuul" et Madame Zeinab Kamil Ali reçus conjointement pour leurs déclarations en faveur du vote pour Guelleh au titre de "flagorneurs aux petits pieds"

Observatoire n°B291
Monsieur Ali Ismail Yabé, Président de la CENI, reçu pour son action en faveur du "blanchiment" de la fraude électorale au grade d'Officier et au titre de "vendeur de salades"


Observatoire n°B294
Monsieur Ali Hassan Ali, Docteur en sciences économiques (Nancy), pour son long plaidoyer en faveru des mérites de la dictature, paru dans La Nation au titre d' "opportuniste de la dernière heure"


Observatoire n°B298
Mohamed Ali Moumin, ancien directeur de l'environnement, nommé récemment Ambassadeur au Soudan, pour les propos tenus dans La Nation, au titre de "Blablateur inconsistant "


Observatoire n°B309

Ali Farah Assoweh, Ministre des Finances, pour les propos tenus dans La Nation, au titre de "Courtisan servile"


Observatoire n°B315
Ismaïl Nour Mouhoumed,
Président de l'Association pour la Promotion du Civisme, pour les propos tenus dans La Nation au grade de "Grande andouille"


Observatoire n°B321
Monsieur Abdourahman Mohamed Abdillahi (Gojo), qui affirme être, Président de l'association de l'amitié Djibouti-France, pour son article publié par La Nation au grade de "Félon irresponsable"

Observatoire n°B322

Monsieur Jean-Paul Angelier, Ambassadeur de France à Djibouti, pour les propos qu'il a tenu en conférence publique et qui ont été repris par La Nation au grade de " Pompier de la dernière chance" . C'est le premier européen qui accéde à cet Ordre prestigieux.


Observatoire n°B337
DIG-DIG, chevalier depuis 2001, auteur de l'article "Chapeau Monsieur le Ministre " (paru dans le journal La Nation du 16/02/06) à la dignité d'officier et au grade de "Léche-bottes récidiviste et incorrigible"


Observatoire n°B349
ABS, pour un article paru dans La Nation et vantant les mérites d'une année de Présdence ! au grade
"Trompe couillon"


Observatoire n°B356

L'éditorialiste de La Nation du 29/06/06, pour un hommage appuyé à Guelleh et des formules aussi prétentieuses qu'incompréhensibles
"Ciseleur de la formule creuse et absconse"


Observatoire n°B387-A
ALI MOHAMED ABDOU, conseiller du Ministre de la Justice, pour ses attaques contre J-P Noël ABDI et ses affirmations concernant la démocratie et l'Etat de Droit à Djibouti, au grade de
"Grand farceur "


Observatoire n°B400
.......
Chris LAFAILLE et Pierre RANCE, journalistes à Paris-Match et Europe1, pour leurs thèses négatives dans l'assassinat du Juge Borrel aux grades de
"Négatif de la dernière heure et Négatif des évidences"


Observatoire n°B414

M Youssouf Abdillahi Houssein, directeur de Daallo airlines pour les propos flagorneurs qu'il a tenu dans La Nation, au grade de "Pilote des mirages présidentiels"


Observatoire N° B 435

Chris Lafaille, journaliste au service de Guelleh, a été élevé à la dignité d'officier de l'ordre au Grade de "Grand mercernaire et négationniste incorrigible"
pour son livre sur l'affaire Borrel.

Observatoire N° B 435

Olivier Stirn, pour les félicitations que son épouse et lui ont envoyé à Guelleh à propos des législatives de 2008 et de la démocratie à Djibouti au grade de "Grande Andouille de la Dictature "


Observatoire N° B 442

MIchel Roussin ,
pour son article vantant les mérites économiques de Guelleh et l'épanouissement social du pays au grade d'
"enjoliveur des réalités troubles "


Observatoire N° B 469

Sunil SAIGAL,
représentant résident du PNUD à Djibouti, pour le soutien sans pareil, qu'il apporter à la dictature djiboutienneau grade de
"flagorneur arrogant "


Observatoire N° B 478

ALI MOHAMED ABDOU,
Président de la Commission nationale des Droits de l'Homme au titre de
"Baratineur intarissable "


Observatoire N° B 498

Ougourheh Kifleh
Ministre de la Défense au grade de
"Flagorneur du génie "

Observatoire N° B 528

ALI MOHAMED ABDOU,
est promu à l'unanimité à la dignité d'Officier avec le titre de CNDH, en récompense de l'interview qu'il a donné à La Nation. "Commandeur des Négationistes de la Détresse Humaine"


Observatoire N° B 530
L'Ing. bilan Ali Soubanneh
est coopté à l'unanimité moins une voix en qualité de membre de l'Ordre des Brosses à Reluire, au grade de "Ramasse-miettes", pour ses déclarations en faveur de l'ajout de Guelleh sur la liste des nominés pour le Prix Nobel de la Paix.

Observatoire N° B 545
Abdillahi Ainan Robleh
a été coopté à l'unanimité des voix en qualité de membre de l'Ordre des Brosses à Reluire, au grade de "Diffuseur des mirages présidentiels ", pour ses déclarations en faveur des réussites de Guelleh et du troisième mandat

Observatoire N° B 575
Francis Gillery
a été coopté à l'unanimité pour le remercier du reportage de désintoxication probable, qu'il a réalisé et qui permet à la dictature de se refaire une "santé médiatique" au grade de "Mercenaire des élites dominantes"

Observatoire N° B 575
Françoise Mouline
a été cooptée à l'unanimité pour sa mise en cause des affirmations d'Elisabteh Borrel et son soutien inconditionnel à un prêtre pédophile, condamné pour ces faits. "Danse avec les Loups "

Observatoire N° B 578
Farhat Rachad
a été cooptéà une faible majorité pour récompenser son enagement aux côtés du 3ème mandat, lors de l'interview qu'il a donnée à Africa 24, au grade de "Joueur de fifre à gelots"

Observatoire N° B 580
Democracy International
a été cooptée à l'unanimité pour le soutien qu'elle a apportée à la dictature djiboutienne, par le biais d'un rapport extrêmement favorable au 3ème mandat, signé par MM. Christian Hennemeyer, El Obaid Ahmed El Obaid, et Kevin Colbourne, L'association est élevée au grade de "Cache misères"

Observatoire N° B 631

ALI MOHAMED ABDOU,
est promu à l'unanimité à la dignité de commandeur avec le titre de "Grand Couillon de service", pour ses déclarations à l'occasion de la préparation de la journée des D.H. à Djibouti.